Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2022 6 09 /07 /juillet /2022 08:15

 

 

 

Arthur Firstenberg <info@cellphonetaskforce.org>

Mer 29/06/2022 20:20

Comment rompre avec votre téléphone portable

COMMENT ROMPRE AVEC VOTRE TÉLÉPHONE PORTABLE
par Kathleen Burke

   

Sachez que j’ai pleuré au moins une fois à ce sujet. Je n’adore pas mon téléphone portable. La lune de miel s’est terminée il y a longtemps. Oui, j’en ai marre de toute la mise à jour, de la mise à niveau, du cycle d’obsolescence planifié. J’ai remis en question l’engouement pour les téléphones portables depuis sa création, craignant que les effets sur les humains ne soient pas quelque chose de moins que sain. J’ai été sceptique à propos de la 5G et d’ailleurs de la 4G, 3G, etc. Je connais des gens qui ont développé des tumeurs cérébrales suspectes.


Je n’ai jamais aimé un seul téléphone portable que j’ai jamais possédé. La plupart de mes téléphones ont été des mains-moi-bas... d’amis qui en avaient marre des téléphones à clapet archaïques qui entravent ma vie sociale. Pourtant, j’étais l’un des premiers utilisateurs de téléphones cellulaires, transportant l’une de ces briques cellulaires au milieu des années 1990. J’avais des annuaires téléphoniques dans le camion, une page blanche et une page jaune. Les annuaires téléphoniques ne durent pas longtemps à se bousculer dans la cabine du pick-up d’un entrepreneur occupé.


Avance rapide de 30 ans. Les téléphones sont venus et sont partis dans ma vie. La plupart d’entre eux sont empilés sur mon manteau, à côté d’un récepteur stéréo Onkyo datant d’environ 1980. Je ressens de l’ambivalence envers les téléphones... pas le récepteur.


Nous voici donc en 2022. Les espèces disparaissent de la Terre plus rapidement que jamais dans l’histoire. Les espèces d’insectes et d’oiseaux, même les courses de pigeons, sont en train de disparaître. Peu de gens comprennent pourquoi ces choses se produisent. Encore moins ont été disposés à en parler.


Je coupe mon service cellulaire dans 3 jours. « Quoi !? » - les réactions de mes amis. Précisément. J’ai plus de 2 500 contacts personnels dans ce téléphone actuel, ce qui, à ce stade, semble indispensable. J’utilise cette mini-brique à quelques dizaines d’utilisations ou plus, comme la plupart des gens. Je voyage parfois à l’étranger. Pourrai-je même le faire sans téléphone? Déroutant.


Permettez-moi de m’expliquer: je suis l’une de ces personnes susmentionnées, deux paragraphes plus haut, qui comprend. La science explique pourquoi la création telle que nous la connaissons, c’est-à-dire la vie sur cette planète, ne peut pas soutenir des milliards de téléphones cellulaires et des millions de tours de téléphonie cellulaire opérant dans le monde entier. Les humains (note: les humains), les oiseaux, les insectes et les plantes meurent à cause des fréquences électromagnétiques à ondes courtes qui nous arrivent (note: nous), de toutes les directions aériennes. Des espèces entières sont en train de frire.


Les papillons monarques ont presque disparu (de la planète, c’est-à-dire) accompagnés de dizaines d’autres de certaines des créatures les plus délicates d’entre nous; ceux qui fertilisent les fleurs qui créent la nourriture que nous mangeons. Abeilles et autres.


Les oiseaux tombent morts du ciel par millions. C’est arrivé dans mon état l’été dernier sans explication définitive de pourquoi. Beaucoup de tressaillements à la main et peut-être. Hmmm, nous savons que les insectes et les oiseaux meurent d’un bombardement avec des fréquences EMF à ondes courtes. Ces millions d’oiseaux morts ont été retrouvés émaciés, l’estomac vide. Les insectes périssent. Les oiseaux insectivores, en conséquence, sont confrontés à la famine.


Vous ne voudrez peut-être pas vous demander si votre téléphone portable (et son fléau historique dans le paysage: les tours de téléphonie cellulaire) tue ces créatures. Votre téléphone portable détruit la création.

Comment rompre avec votre téléphone portable
Comment rompre avec votre téléphone portable

 Peut-être que vous ne me croyez pas. « Mais ... le réchauffement climatique, mais... la déforestation ». « Mais, mais, mais... », disait ma mère. Le réchauffement climatique, la déforestation et la pollution de toutes les variétés peuvent être la cause de certaines extinctions. Quelques. Permettez-moi de vous référer aux experts: Alfonso Balmori, Daniel Favre, Mark Broomhall, Diana Kordas, Ulrich Warnke, Neelima Kumar, dont vous pouvez trouver certaines études ici:

https://www.cellphonetaskforce.org/birds/
https://www.cellphonetaskforce.org/bees/

Je ne vais pas vous traîner à travers des exemples d’études sur la faune prouvant la mort par champs électromagnétiques (CEM), c’est-à-dire des téléphones cellulaires / tours de téléphonie cellulaire, mais permettez-moi de partager avec vous l’exemple qui m’a finalement fait pleurer après avoir lu stoïquement, dans The Invisible Rainbow d’Arthur Firstenberg, cas après cas de ce que les CEM font à la nature. Gardez à l’esprit que mettre un dispositif de suivi radio sur un animal revient à forcer l’animal à porter un téléphone portable, allumé, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, parfois jusqu’à sa mort:

 

Dans une autre étude, portant sur des campagnols d’eau dans la réserve naturelle nationale de Bure Marshes en Angleterre, les colonies contenant des femelles marquées par radio ont donné naissance à plus de quatre fois plus de mâles que de femelles. Les chercheurs ont conclu qu’aucun des campagnols femelles marqués par radio n’a probablement donné naissance à une progéniture femelle.

 

Firstenberg poursuit en disant:

 

« Dans certains cas, le marquage radio des espèces en voie de disparition peut les conduire plus loin vers l’extinction. En 1998, la première tigre des neiges de Sibérie à avoir vécu sa grossesse et à accoucher alors qu’elle portait un collier radio a livré une portée de quatre personnes, dont deux sont mortes d’anomalies génétiques.

 

C’est pourquoi, cher lecteur, lorsque je prends mon prochain voyage à l’étranger, je peux avoir l’air un peu gêné de trébucher avec un guide de voyage Lonely Planet de quinze ans à la recherche d’un endroit décent pour passer la nuit, ou d’essayer de savoir quand le prochain bus local en direction du sud arrive. Je devrais peut-être m’arrêter et demander de l’aide aux humains. Les humains savent-ils encore comment relayer des directions à un autre humain? Il y aura de petits inconvénients. Parfois, cela peut être ennuyeux, mais pas sans raison.


Oui, rompre est difficile à faire. En réfléchissant à cette scission il y a quelques semaines, j’ai même ressenti les débuts d’une crise de panique. Je me suis cherché la raison de la réaction émotionnelle. L’explication peut être l’anxiété, mais aussi la peur de l’abandon. Ce n’est pas le téléphone, bien sûr, ce sont les messages texte aléatoires, les invitations de dernière minute, les SMS de groupe avec de vrais amis éprouvés de longue date. C’est la peur de manquer une note d’amour aléatoire, de perdre des amis chers.


Heureusement, ma liste de contacts est sauvegardée et téléchargée sur mon ordinateur. Des milliers de relations ne périront pas. Les amis peuvent s’énerver, mais les plus proches ne seront pas dissuadés. La plupart des messages texte me parviendront toujours sur mon ordinateur portable filaire via une autre adresse d’identification. Certains devront me joindre via les réseaux sociaux. Certains appelleront ma ligne fixe.


J’ai besoin d’acheter des gadgets pour remplacer les fonctions de mon téléphone portable: une lampe de poche, un petit bloc-notes, un appareil photo qui peut prendre des photos téléchargeables sur mon ordinateur portable, un réveil à piles - le tout relativement peu coûteux. Un appareil photo de poche décent (vous vous souvenez de ce terme?) est disponible pour 40 $ et fonctionne prétendument de manière comparable à n’importe quel téléphone intelligent haut de gamme.


J’ai passé deux mois à réfléchir à cette rupture et bientôt elle sera terminée. Il y a des façons de le faire. Cela demande des efforts. J’ai même fait des courses d’entraînement, laissant le téléphone à la maison de temps en temps et lors de courts voyages.


Ma santé et ma vitalité se sont déjà améliorées grâce à l’arrêt de mon téléphone portable la plupart du temps et à mes ordinateurs câblés à Ethernet. Ma santé et mon bonheur sont bien améliorés. Je suis plus énergique que je ne me souviens jamais l’avoir été.


Je ne suis plus soumis à une exposition intense aux CEM toute la journée à partir d’appareils sans fil dans mon bureau à domicile. Je n’atteins pas un cocktail maintenant pour apaiser la lassitude et l’épuisement. Au lieu de cela, j’ai du temps productif le soir à la maison. La vie s’améliore grâce à la réduction de mon exposition aux CEM. Mon chat s’assoit même à nouveau sur mes genoux, maintenant qu’il n’a plus à rivaliser avec un dispositif émettant des CEM sur son chemin.


Parfois, la rupture est la seule issue, du chagrin d’amour et d’autres circonstances pénibles. Dans ce cas, c’est un peu plus ambitieux que tout cela. Je suis de moins en moins coupable de la mort d’espèces; oiseaux, papillons et autres. Me décharger de cela tout en faisant ce qui est le mieux pour ma santé et pour la création autour de moi signifie plus que, eh bien, presque tout ce que je peux trouver.

 

29 juin 2022

 

Kathleen Burke est une jardinière randonneuse au Nouveau-Mexique, aux États-Unis. Elle participe aux efforts du Groupe
de travail sur les téléphones cellulaires. On peut la joindre à 
kathleenmariaburke@yahoo.com 

 

 

Pour communiquer avec le Groupe de travail sur les téléphones cellulaires :

P.O. Box 6216
Santa Fe, NM 87502
États-Unis
téléphone: +1 505-471-0129

info@cellphonetaskforce.org

 

Les 43 derniers bulletins, y compris celui-ci, peuvent être consultés sur la page Bulletins du Groupe de travail sur les téléphones cellulaires. Certaines des newsletters y sont également disponibles en allemand, espagnol, italien, Français, norvégien et néerlandais. Pour partager sur Facebook :

 

 Pour vous abonner, rendez-vous sur www.cellphonetaskforce.org/subscribe ou cliquez sur ce lien 

 

https://www.cellphonetaskforce.org/wp-content/uploads/2022/06/How-to-Break-Up-with-Your-Cell-Phone.pdf

How to break up with your cell phone

 

Arthur Firstenberg <info@cellphonetaskforce.org>

Mer 29/06/2022 20:20

Comment rompre avec votre téléphone portable

  HOW TO BREAK UP WITH YOUR CELL PHONE
by Kathleen Burke

   

Know that I have cried at least once about this. I don’t adore my cell phone. The honeymoon ended long ago. Yes, I am fed up with the whole update, upgrade, planned obsolescence cycle. I questioned the cell phone craze from its inception, worrying that the effects on humans might be something less than healthy. I have been skeptical about 5G and for that matter 4G, 3G, etc. I know people who have developed suspicious brain tumors.


I never loved a single cell phone I ever owned. Most of my phones have been hand-me-downs… from friends who were sick of archaic flip phones getting in the way of my social life. Yet I was an early cell phone user, carrying around one of those cellular bricks in the mid-1990s. I carried phone books in the truck, a white pages and a yellow pages. Phone books don’t last long jostling around in the cab of a busy contractor’s pickup.


Fast forward 30 years. Phones have come and gone in my life. Most of them are stacked up on my mantle, next to a circa 1980 Onkyo stereo receiver. I feel ambivalence toward the phones … not the receiver.


So here we are, 2022. Species are disappearing from Earth faster than ever before in history. Insect and bird species, even pigeon racing, are becoming extinct. Few people understand why these things are happening. Even fewer have been willing to talk about it.


I am turning off my cell service in 3 days. “What!?” -- the reactions of my friends. Precisely. I have over 2,500 personal contacts in this current phone, which, by this point, appears indispensable. I use this mini-brick for a few dozen or more purposes, like most people. I travel internationally sometimes. Will I be able to even do that without a phone? Puzzling.


Allow me to explain: I am one of those aforementioned people, two paragraphs up, who understands. Science explains why creation as we know it, i.e. life on this planet, cannot sustain billions of cell phones and millions of cell phone towers operating around the globe. Humans (note: humans), birds, insects, and plants are dying due to short wave electromagnetic frequencies coming at us (note: us), from every above-ground direction. Entire species are frying.


Monarch butterflies are almost gone (from the planet, that is) accompanied by dozens more of some of the most delicate creatures among us; the ones who fertilize the flowers which create the food we eat. Bees and others.


Birds are dropping dead out of the sky by the millions. It happened in my state last summer with no definitive explanation of why. Lots of hand-wringing and maybes. Hmmm, we know insects and birds are dying from bombardment with short wave EMF frequencies. Those millions of dead birds were found emaciated, with empty stomachs. Insects are perishing. Insectivore birds, as a result, are facing famine.


You may not want to question whether your cell phone (and its incumbent blight on the landscape: cell towers) is killing these creatures. Your cell phone is destroying creation.

Comment rompre avec votre téléphone portable
Comment rompre avec votre téléphone portable

 

 Maybe you don’t believe me. “But… global warming, but… deforestation.” “But, but, but…”, my mother would say. Global warming, deforestation, and pollution of all varieties may be the cause of some extinctions. Some. Allow me to refer you to the experts: Alfonso Balmori, Daniel Favre, Mark Broomhall, Diana Kordas, Ulrich Warnke, Neelima Kumar, some of whose studies you can find here:

https://www.cellphonetaskforce.org/birds/
https://www.cellphonetaskforce.org/bees/

I’ll not drag you through example upon example of wildlife studies proving death by electromagnetic fields (EMFs), i.e. cell phones/cell towers, but let me share with you the example that finally brought me to tears after stoically reading, in Arthur Firstenberg’s The Invisible Rainbow, case upon case of what EMFs are doing to nature. Bear in mind that putting a radio tracking device on an animal is like forcing the animal to wear a cell phone, powered on, 24/7, sometimes until its death:

 

“In another study, involving water voles at England’s Bure Marshes National Nature Reserve, colonies that contained radio tagged females gave birth to more than four times as many males as females. The researchers concluded that likely none of the radio tagged female voles gave birth to any female offspring.”

 

Firstenberg goes on to say:

 

“In some cases radio tagging endangered species may drive them further toward extinction. In 1998, the first Siberian snow tiger ever to go through her pregnancy and give birth while wearing a radio collar delivered a litter of four, of which two died from genetic abnormalities.”

 

That, dear reader, is why when I take my next overseas trip I may look a bit awkward stumbling around with a fifteen-year-old Lonely Planet travel guide looking for a decent place to stay the night, or trying to find out when the next local bus heading south arrives. I might need to stop and ask humans for help. Do humans still know how to relay directions to another human? There will be small inconveniences. At times it may be annoying, however not without good reason.


Yes, breaking up is hard to do. As I considered this split a few weeks ago I even felt the beginnings of a panic attack. I searched myself for the reason for the emotional reaction. The explanation may be anxiety, but also a fear of abandonment. It’s not the phone, of course, it is the random caring text messages, last-minute invitations, group texts with long-standing time-tested real friends. It is the fear of missing a random love note, of losing dear friends.


Fortunately, my contact list is backed up and downloaded to my computer. Thousands of relationships will not perish. Friends may become annoyed, but the closest ones will not be deterred. Most text messages will still reach me on my wired laptop via an alternate identification address. Some will have to reach me via social media. Some will call my landline.


I need to purchase some gadgets to replace my cell phone functions: a flashlight, a small memo pad, a camera that can take photos downloadable to my laptop, a battery-operated alarm clock -- all relatively inexpensive. A decent pocket camera (remember that term?) is available for $40 and purportedly performs comparably to any high-end smart phone.


I have spent two months considering this break-up and soon it will be complete. There are ways to do this. It takes some effort. I have even made practice runs, leaving the phone at home some of the time and on short trips.


My health and vitality have improved already from having my cell phone off most of the time and my computers wired to Ethernet. My health and happiness are much enhanced. I am more energetic than I recall ever being.


I am no longer weathered from intense EMF exposure all day long from wireless devices at my home office. I don’t reach for a cocktail now to assuage weariness and exhaustion. Instead, I have productive evening time at home. Life is improving as a result of reducing my EMF exposure. My cat even sits on my lap again, now that he doesn’t have to compete with an EMF-emitting device in his way.


Sometimes breaking up is the only way out, from heartbreak and other burdensome circumstances. In this case, it is a little more far-reaching than all that. I am becoming less culpable for the die-off of species; birds, butterflies and others. Unburdening myself from that while doing what is best for my health and for creation around me means more than, well, almost anything else I can come up with.

 

June 29, 2022

 

Kathleen Burke is a hiker gardener in New Mexico, USA. She assists in the
efforts of the Cellular Phone Task Force.
She can be reached at kathleenmariaburke@yahoo.com 

 

 

 

Unsubscribe

 

https://www.cellphonetaskforce.org/wp-content/uploads/2022/06/How-to-Break-Up-with-Your-Cell-Phone.pdf

 

Partager cet article
Repost0