Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 06:07

 

 

595363_463739_pasaia_original_imagen_foto610x342.jpg

 

 

Rédaction 10/01/2012


Action Citoyenne Environnementale Hendaye et le CADE ont lancé un appel aux maires de la côte basque et au Conseil Général afin qu'ils participent à la deuxième enquête publique sur le port de Pasaia.

 

L'association Action Citoyenne Environnementale (ACE) Hendaye et le Collectif des Associations de Défense de l'Environnement Pays Basque Sud des Landes (CADE) appellent aux maires de la côte basque et au Conseil général à participer à la deuxième enquête publique transfrontalière concernant le projet du super port extérieur de Pasaia/Pasajes en Gipuzkoa qui se déroule jusqu'au 26 janvier.


Ils ont remis aux maires d'Hendaye, Urrugne, Ciboure, Saint-Jean de-Luz, Guéthary, Bidart, Biarritz et Anglet ainsi qu'au premier vice-président du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques un courrier accompagné du dossier sous forme d'un CD, leur demandant d'exprimer leurs allégations et leurs observations sur ce projet comme les y autorise la convention d'Espoo sur l'évaluation de l'impact sur l'environnement dans un contexte transfrontière.


Selon les associations en défense de l'environnement le projet de construction d'un nouveau port à Pasaia est une menace pour les nombreux habitats et espèces protégés de la zone. Elles regrettent que les autorités françaises ne se soient pas prononcées sur ce projet et les incitent à participer au débat et à étudier en profondeur les impacts que ce projet aurait sur les côtes de Labourd.


Afin de mieux protéger la biodiversité de la côte basque, l'ONG de protection du milieu marin Oceana et le Collège officiel des Biologistes du Pays Basque (COBE) ont demandé la création d'un corridor écologique entre Saint-Sébastien (Donostia) et Biarritz.


Destiné à protéger la zone marine du littoral basque, ce corridor est "vital" pour la réussite du réseau Natura 2000 et pour la conservation de la biodiversité, selon Oceana, et permettrait plus de cohérence et représenterait une avancée supplémentaire vers le respect de la législation européenne.


Couvrant 27.000 hectares sur 35 kilomètres le long du littoral entre Saint-Sébastien et Biarritz, le corridor permettrait de protéger plus de 100 communautés et habitats marins et mille espèces différentes, y compris certaines espèces protégées comme le requin pèlerin, l'hippocampe, le grand dauphin, l'éponge, le homard, le mérou et l'araignée de mer, sans oublier les groupements d'éponges, de moules, des zones de marnage, les bancs de sable, les dalles rocheuses couvertes d'algues, les récifs et les grottes submergées.

 


Source: http://www.eitb.com/fr/infos/environnement-et-science/detail/809504/appel-participer-enquete-publique-port-pasaia/

Partager cet article
Repost0