Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 07:12

 

 

prix-pinocchio-2009-vote-denoncer-L-2-copie-1

 

 

C’est logique, l’entreprise Urbaser Environnement, qui a conçu le projet d’usine TMB-méthanisation que nous combattons, a été nominée pour le prix Pinocchio des Amis de la Terre dans la catégorie « plus vert que vert ». 

  

Le Prix « Plus vert que vert » est décerné à l'entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles. 

On sait que les entreprises aiment surfer sur la vague du développement durable pour légitimer leurs activités. Mais la réalité est souvent bien moins verte ! 

Les résultats seront donnés ce mercredi 13 novembre par les Amis de la Terre et il est clair qu’URBASER a de solides concurrents : Auchan avec son projet Europacity dans les terres agricoles du triangle de Gonesse*, Lesieur qui met de l’huile sur le feu*. 

  

Mais le fait que le projet URBASER ait été nominé par les écolos des Amis de la Terre au prix Pinocchio en dit long sur son caractère anti-écologique, en dépit de certaines présentations flatteuses … et intéressées.


Une raison supplémentaire d’aller manifester ce samedi 17 novembre après-midi   (Rendez-vous à 15 heures place du musée d’Orsay) à Paris pour un projet vraiment écologique et respectueux de l’environnement des riverains et contre le projet d’usine Urbaser-Syctom prévu à Romainville. 

 

 

La fiche d’URBASER à cette compétition des super-menteurs :


« Avec Urbaser Environnement, transformez vos déchets? en déchets !

(…) Transformer vos pots de yaourts ou vos lingettes désinfectantes en compost de qualité prêt à l’emploi pour vos jeunes pousses ? C’est ce à quoi s’engage Urbaser Environnement, spécialiste du secteur et tenant de la technique révolutionnaire du « Tri Mécano Biologique ».L’entreprise prévoit d’ailleurs de construire l’une de ces usines miracles à Romainville (Seine-Saint-Denis).

Présentées comme une alternative à l’incinération ou à la mise en décharge, les usines de traitement biologiques des déchets sont surtout une énième tentative des industriels pour transformer nos déchets en profits, en se parant d’une image verte. En 2011, Urbaser Environnement a ainsi enregistré un chiffre d’affaire de 152 millions d’euros en 2011 pour ses seules activités en France.

Que cache le doux nom de « Tri Mécano Biologique de nos déchets »? La promesse, pour le citoyen de jeter tous ses déchets dans une même poubelle et que, d’un simple coup de baguette magique, un tri rigoureux soit effectué. Dans le plus strict respect de l’environnement et « en toute confiance » bien évidemment.

 

Mais la réalité est malheureusement moins reluisante ! La technique est chère et mal maîtrisée. Le compost produit par ce type d’usine est refusé par les agriculteurs et pour cause, la norme française autorise qu’1m3 de compost issu de ces usines contienne jusqu’à 5 kilos de verre ou de métaux et 2, 7 kilos de sac plastique ! Une norme déjà très laxiste, mais qui bien souvent n’est même pas atteinte, obligeant l’abandon du compost en décharge et in fine une nouvelle accumulation de déchets ! 

 

Nuisances olfactives, risques de fuite de gaz, d’incendie ou d’explosion s’ajoutent au tableau, provoquant les craintes des riverains face à l’implantation de ces nouvelles usines.

 

Cessons de jouer avec des industriels peu scrupuleux, dénonçons leurs projets et imposons nos alternatives citoyennes : un compost trié à la source et valorisable par un retour au sol ! » 

 

Pierre Mathon


 

Source: http://www.bagnoletenvert.com/article-supermenteurs-le-prix-pinocchio-de-l-environnement-au-projet-urbaser-syctom-de-romainville-112382405.html

 

Partager cet article
Repost0