Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 17:02

 

 

 

30 mai 2017

Des aliments irradiés dans notre assiette

L'irradiation des aliments est une pratique désormais courante. Relativement discrète, elle présente toutefois d'importants risques sanitaires. Intéressons-nous de plus près à l'irradiation des aliments, et à ses effets sur notre santé.


 

Qu’est-ce que l’irradiation ?

L'irradiation des aliments (ou ionisation) consiste à soumettre un aliment à des rayons ionisants : des rayons gamma (issus de substances radioactives), des rayons x ou des faisceaux d'électrons à très haute énergie. Elaborée dans les années 1940, l’irradiation a pour objectif de :

 

- détruire certains micro-organismes présents dans les aliments

- tuer les insectes éventuellement présents dans les céréales, les légumes, etc...

- ralentir leur mûrissement

- stopper la germination (pommes de terre, ail, oignon…)

- améliorer leur conservation


  Destiné avant tout aux industriels, ce procédé permet de stocker les aliments sur de longues durées, et ainsi de permettre le transport sur de grandes distances.

 

Les risques liés à l'irradiation

Bien que des rayons radioactifs puissent être utilisés dans le processus d’irradiation, ils ne rendent pas les aliments radioactifs. Toutefois, de nombreuses études ont souligné que l’irradiation était susceptible de générer des substances indésirables dans les aliments. Ces composés, appelés cyclobutanones, peuvent nuire à notre organisme et notamment à nos cellules et à nos gènes.

 

L’exposition aux rayons gamma n’est pas non plus anodine : elle peut contribuer à la formation de radicaux libres, des composés réputés pour endommager les cellules et favoriser l’apparition de cancers et de maladies cardio-vasculaires.

Les aliments qui sont exposés aux rayons gamma voient

 

Leurs vitamines considérablement dégradées, notamment les vitamines A, B1, B6, B12, C, E, K et PP. Ainsi, l’on retrouve des fruits et légumes pratiquement vidés de leurs nutriments.

 

Un autre problème de l’irradiation réside dans le fait qu’elle agit principalement sur l’apparence des aliments. Certains aliments irradiés peuvent paraître sains, mais ne le sont pas forcément.

 

Quels sont les produits concernés ?

En Europe, deux directives permettent de déterminer les produits qui peuvent être soumis à des rayons. Les produits concernés sont les herbes aromatiques et les épices. Sur ces produits doit impérativement figurer cette étiquette :

Des aliments irradiés dans notre assiette

De plus, les aliments qui ont été irradiés doivent faire figurer la mention « Traité par ionisation » sur leur étiquette. Soulignons que les produits importés ne sont pas concernés par cet étiquetage...

 

La loi française quant à elle tolère l’irradiation de nombreux produits, comme l’oignon, l’ail, l’échalote, les légumes et les fruits secs, les flocons et les germes de céréales, la farine de riz, la volaille, les crevettes, les cuisses de grenouilles congelées, le blanc d’œuf, la caséine... Au total, on dénombre environ 3 000 tonnes d’aliments irradiés en France !

 

Enfin, bonne nouvelle, l’irradiation est totalement bannie de l’agriculture biologique !

 

 

 

Source : http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/aliments-irradies.html

Partager cet article
Repost0