Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2018 5 21 /09 /septembre /2018 08:03

 

 

 

21 septembre 2018

Nous étions une centaine au rassemblement.

Milesker à vous d'avoir répondu à notre Appel, c'est  le premier en ce qui concerne le compteur-capteur Linky d'autres suivront très certainement.....

En attendant que nous ayons une permanence qu'ACE a demandé à la Mairie, je mettrai régulièrement des informations sur mon facebook 'Maryvonne Maritxu Gervaise' et sur 'tu es hendayais(e) si....' Partagez SVP ou allez directement sur le site de l'association à la rubrique Santé Environnement 02 pour lire les derniers articles de la sous rubrique ANTENNES RELAIS DE TÉLÉPHONIE MOBILE & WIMAX, ÉLECTROMAGNÉTISME et HYPERFRÉQUENCES, WI FI , LINKY, GASPAR COMPTEURS D'EAU ETC. http://ace.hendaye.over-blog.fr/pages/sante-et-environnement-02-8846789.html

 

Milesker à Serge pour ses photos

Milesker à Serge pour ses photos

Prise de parole de Maryvonne Gervaise (photo de Serge)

Prise de parole de Maryvonne Gervaise (photo de Serge)

Bonsoir, je m’appelle Maryvonne Gervaise, je suis 1ere coprésidente d'Action Citoyenne Environnementale. ACE souhaite alerter sur la pose imminente du LINKY sur Hendaye: Des hendayais reçoivent des courriers ou des mails d’ENEDIS depuis la mi-août ce qui implique que la pose débutera à Hendaye début Octobre, soit 45 jours après l’envoi de la lettre. D’autres hendayais n’ont reçu ni courrier ni mail  d’ENEDIS. Ce dernier les a contactés téléphoniquement en les menaçant d’une pénalité financière en cas de refus et ensuite du déplacement et de la pose du LINKY à leur charge. Ces menaces ne reposent sur aucune loi.

 

On ne s’expose à AUCUNE sanction en cas de refus que l’on soit propriétaire ou locataire et ce contrairement à ce qu’ENEDIS peut affirmer. La loi de transition énergétique ne sanctionne pas les refus individuel de changer son compteur existant contre un LINKY. Il faut le savoir même si ENEDIS ex ERDF dit le contraire et essaie de contourner cette loi. De même est illégale la menace de couper l’électricité ou l’eau chaude ou tout autre procédé pour forcer l’implantation d’un compteur LINKY  et là oui il y a une loi c’est l’article L115-3 du code de l’action sociale et des familles. Tout ceci n’est qu’une menace gratuite car il n’existe légalement aucune mesure de rétorsion. Dans la réalité, c’est hélas souvent efficace auprès des personnes mal informées ou vulnérables, comme les personnes âgées. Si cela vous arrive contactez la mairie  ou Action Citoyenne Environnementale acenvironnement@hotmail.fr  Mais ne cédez pas.

 

Lors du Conseil Municipal du 24 juillet 2018, Mr K. Ecenarro, maire d’Hendaye, a informé les membres du Conseil Municipal «des conditions souhaitées pour la mise en œuvre du déploiement» du compteur LINKY sur la commune. Il a donc écrit à ENEDIS pour demander que «Les personnes ayant exprimé clairement le refus d’accès au compteur et donc à son remplacement soit prise en compte et respectée.» 

Mr François Tillous, Directeur Territorial Pyrénées Atlantiques d’ENEDIS lui a répondu le 3 septembre il a écrit je cite: « (…) En tant que distributeur d’électricité, nous sommes mandatés par l’état: notre mission est d’installer des compteurs communicants dans 100% des foyers français conformément à la loi». Entre parenthèse, la loi de transition énergétique auquel Mr Tillous fait référence ne mentionne nullement l’obligation d’accepter ce nouveau compteur LINKY par les usagers.

ACE en  conclue qu’ENEDIS invalide la proposition de notre maire. Dans ce contexte, Action Citoyenne Environnementale profite du fait que le Conseil Municipal se réunit ce jeudi 20 septembre pour demander un véritable débat sur le LINKY au sein du Conseil Municipal. Ce rassemblement montre la détermination des hendayais à refuser ce compteur-capteur et peut être déterminant auprès de notre municipalité aujourd’hui. Car ne l’oubliez pas les compteurs électriques sont de la propriété des municipalités et non d’ENEDIS. Même si c’est le Syndicat de l’énergie des Pyrénées Atlantiques (SDEPA) qui gère nos compteurs, notre municipalité en garde la propriété!

 

NON au Linky, Ni à l’école, ni à la maison, ni à Hendaye, ni ailleurs.

Prise de parole de Peio Urriza (photo de Serge)

Prise de parole de Peio Urriza (photo de Serge)

Peio Urriza naiz. A.C.E. Elkarteko lehendakari-ordea. Laster, Hendaian, Linky elektrika kontagailu edo « compteur» delako berriak instalatzen hasiko direla salatu nahi du A.C.E. elkarteak. ENEDIS enpresaren gutunak jasotzen hasi dira hendaiarrak eta beraz 45 egun barru, Linky aparatu arazodunak instalatuko dituzte. Beste hendaiar batzuk ez dute ez gutunik ez eta ENEDISen Mailik ukan. Honek telefonoz deitu die eta mehatxatu dituzte erranez isun bat ukanen dutela LINKY aparatua instalatzea ezeztatzen badute. Erraten dute ere LINKYa berantago emanez gero, honen instalatze eta instalatzera etortzeko gastuak ezeztatzen duten pertsonengan izanen direla. Mehatxu horiek ez dira inongo lege batean oinarrituak!

Ez dago zigor legalik LINKYa ezeztatzen bada, etxe edo pisuaren jabe edo alokatzen izan, nahiz eta ENEDISek horren mehatxu egin! Energia trantsizio legeak ez du inor zigortzen dugun elektrika kontagailua atxiki nahi bada eta LINKY kontagailu berria ezeztatzen bada. Horrela da! Nahiz eta, lehen EDF zen ENEDISek kontrakoa dion eta legea « interpretatu». Elektrika edo ur beroa mozteko mehatxuak edo beste bortizkeria motak, legez kontrakoak dira. Elektrika etxean edukitzea eskubide pertsonala da, familia eta akzio sozialaren kodigoko L115-6 artikuluan idatzita dagoena. Mehatxu horiek ez dira inongo lege batean oinarrituak!  Funtsean, gaizki informatuak edo interesatzen ez diren pertsonak edo adineko jendeak edo pertsona ahulak dituzte horrela izorratzen. Hori gertatuz gero, herriko etxea edo ACE elkartea acenvironnement@hotmail.fr helbidera idatziz abisatu baina ez makurtu!

2018ko uztailaren 24ko Herriko Kontseiluan, Hendaiako auzapeza den Kotte Ecenarrok bere Kontseiluko kideak informatu ditu « herrian Linky aparatua instalatzeko beharrezko baldintzak zein diren aipatuz». Ecenarro jaunak ENEDISi idatzi du eskatzeko « kontagailura iristeko eta beraz, bera aldatzekoaren aurka diren pertsonen erabaki argia kontutan hartua eta errespetatua izan dadin».

ENEDIS enpresako Pyrénées Atlantiques-eko Lurralde Zuzendaria den François Tillous jaunak erantzun dio irailaren 3an: « (…) Elektrika hornitzaile bezala, estaduak manatua digu % 100 kontagailu aldatzea legea segituz». Parentesien artean, Tillous jaunak aipatzen duen energia aldaketa legeak ez du Linkyren instalatzerik aipatzen ere!

ACE elkarteak pentsatzen du gure auzapezaren nahikeria ezeztatzen duela ENEDIS enpresak. Egoera honetan, ACE elkarteak herriko-etxearen aurrean elkarretaratze bat antolatzen du ostegun irailaren 20 honetan 18:00etan, jakinik Herriko Kontseilua biltzen dela ondoren. Herriko Kontseiluan egiazko eztabaida bat Linkyren arazoaz beharrezkoa dela pentsatzen dugu. Kontagailu- datu hartzaile hori ezeztatzeko hendaiarrok  dugun borondate handia erakutsiko da egun honetan gure kontseilariei. Ez da ahantzi behar! Elektrika kontagailuak herriko-etxeenak dira  eta ez ENEDISenak! Pirineo Atlantiko Energia sindikatuak, « Syndicat de l’énergie des Pyrénées Atlantiques (SDEPA)» delakoak kontagailuak kudeatzen baditu ere, hauek herriko-etxearen jabegoan dira!

Linky ez! Ez etxean, ez eskolan! Ez Hendaian , ez inon! Ez, ez, ez!

Intervention de Ida Trichine du Collectif luzien Ralinky (photo de Serge)

Intervention de Ida Trichine du Collectif luzien Ralinky (photo de Serge)

ACE avait demandé à deux responsables de collectif anti Linky du Pays Basque de témoigner de ce qui se passe dans leur ville lors de la pose du Linky ainsi que de l’attitude de chaque maire.

- Ida Trichine, du collectif de Saint Jean de Luz Ralinky s’est exprimée en premier

- Rita de l’association Angloye CALA s’est exprimée en dernier.

Intervention de Rita de l'association CALA- Anglet (photo de Serge)

Intervention de Rita de l'association CALA- Anglet (photo de Serge)

Nous avons terminé le rassemblement par une distribution de lettres à envoyer l’une à ENEDIS Tarbes l’autre à Mr le Maire d’Hendaye.

20/09/18, Nous étions une centaine au rassemblement devant la mairie d’Hendaye pour dire non au Linky
Partager cet article
Repost0