Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 07:00

 

 

 

ELB_sare_pottok_foto610x342.jpg

 

Rédaction 23/08/2012 16:17:00


Quatre marches vont partir d'endroits différents en Europe pour converger le 19 septembre à Bruxelles. L'une d'elles partira du Pays Basque le 1er septembre.


Infos (1)

Vu du Pays Basque, "Notre terre notre avenir" est un combat universel


Une grande mobilisation européenne pour revendiquer une autre politique agricole démarre ce week-end. Quatre caravanes vont partir d'endroits différents en Europe pour converger le 19 septembre à Bruxelles. L'une d'elles partira du Pays Basque le 1er septembre.


La Good Food March démarre ce samedi 25 août à Munich pour porter à Bruxelles les revendications d'environ 80 organisations environnementalistes et agricoles concernant la réforme à venir de la PAC (politique agricole commune). D'autres marches partiront de Rotterdam, de Calais (13 septembre) et du Pays Basque (1er septembre).


Les quatre marches convergeront le 19 septembre à Bruxelles, où une grande mobilisation est prévue avec notamment l'organisation d'une conférence entre les membres organisateurs de la Good Food March et des décideurs politiques, dont Dacian Ciolos, le commissaire européen à l'agriculture et Martin Schulz, le président du Parlement européen.


Les négociations pour la réforme de la PAC vont commencer au niveau européen à partir de septembre. Jusqu'à fin 2013, les propositions de la commission européenne vont être étudiées par le parlement européen et les états membres de l'union européenne. La ratification et la mise en œuvre de la réforme, "cruciale pour l'avenir de l'agriculture paysanne en Europe", sont prévues pour 2014.


Depuis les premiers accords en 1962, il y a 50 ans, la PAC a souffert de nombreuses réformes qui l'ont adaptée aux exigences du "sacro saint" dogme du marché, avec pour conséquences : la concentration des systèmes de production, la spécialisation des régions et l'industrialisation de l'agriculture.


"La PAC a contraint à la restructuration des exploitations pour approvisionner l'industrie agro-alimentaire en faisant la course aux "gains de productivité" et à la "compétitivité", ce qui a eu des effets dévastateurs sur le plan social, environnemental et territorial," estiment les organisateurs de la Good Food March.


Les organisateurs de la marche revendiquent une autre politique agricole commune, une PAC basée sur la souveraineté alimentaire, qui met en place une agriculture paysanne respectueuse des hommes, produisant une alimentation saine sans détruire les agricultures du monde, respectueuse de l'environnement, des paysages, et des territoires.


Une PAC qui maintient les paysans nombreux, les paysans qui remettent en œuvre des techniques de production agro-écologiques. Une PAC qui favorise une symbiose homme/nature propice à recréer des équilibres naturels et le retour de la qualité. Une PAC qui favorise le développement des circuits courts et qui doit permet aux paysans de se donner des perspectives d'avenir et de s'affranchir d'un système qui n'a que peu de considération pour eux.


À lire aussi: Vu du Pays Basque, "Notre terre notre avenir" est un combat universel.


 

Source: http://www.eitb.com/fr/infos/societe/detail/943169/good-food-march--en-marche-souverainete-alimentaire/

 

Partager cet article

Repost0

commentaires