Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 11:22

 

 

le-ministre-des-transports-frederic-cuvillier-un-debat-de 5

                            Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier. "Un débat de fond." (CHRISTOPHE FORTIN)

 

Recueilli par JEAN-PIERRE LACAN

15/03/2013, 06 h 00 | Mis à jour le 15/03/2013, 09 h 51

 

Frédéric Cuvillier, en charge des transports dans le gouvernement Ayrault, ne s’engage pas sur un achèvement de la ligne Montpellier - Perpignan en 2020.

Quel intérêt porte le ministre des Transports à la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan ? 

Ce n’est pas une ligne Montpellier-Perpignan. Ses enjeux dépassent largement ce tronçon. On est dans le cadre d’une liaison transnationale avec l’Espagne. Nous sommes dans un débat de fond qui concerne la nation : il est de savoir quelle doit être la part de la grande vitesse, son utilité, sa fonctionnalité parce qu’il ne faut pas sacrifier la qualité du transport du quotidien. C’est le sens de la mission confiée à la commission mobilité que préside le député Philippe Duron. Elle doit expertiser puis hiérarchiser les projets et les inscrire dans le temps.

Mais ici, cette ligne nouvelle fait consensus aujourd’hui... 

C’est un élément important, en effet. Mais ce projet est à plus de six milliards. Il faut donc en connaître la soutenabilité, tant pour l’État que pour les collectivités.

À quel niveau le ministre que vous êtes place cette ligne nouvelle dans la hiérarchie des projets ?

Toutes les lignes qui ont une dimension européenne, dont les distances sont suffisamment sensibles pour donner du sens à la grande vitesse, relèvent d’un enjeu d’aménagement du territoire. De plus, sur cette ligne, nous devons marcher ensemble et au même rythme que l’Espagne. Mais j’ai 245 milliards de projets sur 25 ans annoncés par mes prédécesseurs dans le cadre du schéma national d’infrastructures de transport. Il faut les étudier.

Donc, tout ce qui pourra contribuer à faire baisser le montant de la facture comme la réduction de la vitesse de 350 km/h à 220 km/h sera le bienvenu ?

Que gagnerait-on à baisser la vitesse ? Il y a de la grande vitesse en Espagne, il y en a en amont. De plus, passer de 350 à 220 km/h sur ce barreau nécessiterait de reprendre le débat public. Je crois qu’il y a du sens à garder la grande vitesse. Il y a d’autres éléments qui peuvent optimiser le projet, comme la mixité de tout ou partie de la ligne avec le fret, sa capacité à renforcer le transport régional sur la ligne classique…

Cette question de la mixité fret-passager n’est donc pas tranchée…

Non. Et pour la trancher, j’ai demandé au préfet de lancer une consultation des élus.

On reste tout de même dans une réalisation à l’horizon 2020…

Je ne peux pas m’engager sur un horizon. Je le rappelle : la hiérarchisation des projets dans le temps, c’est l’affaire de la commission Duron.

Vous ne dites rien qui pourraient définitivement rassurer ceux qui croient en cette ligne…

Je ne dis rien qui puisse les inquiéter non plus.

VISITE -  À l’issue d’une réunion de travail ce matin sur la future gare d’Odysseum à Montpellier, le ministre visitera le chantier de modernisation de la gare Saint-Roch. L’après-midi, il sera à Bouzigues et Sète, à la rencontre des conchyliculteurs et pêcheurs. 

Montpellier : LGV à 23 mètres de l’A9

Fréderic Cuvillier a indiqué hier qu’il avait tiré toutes les conclusions de ce qu’il avait entendu concernant l’impact, au droit de Montpellier, du doublement de l’autoroute A9 et de l’implantation de la ligne grande vitesse.

« Dans le projet initial, les deux infrastructures étaient à 80 mètres de distance. Je les rapproche à 23 mètres pour permettre une meilleure valorisation des espaces. Nous donnons ainsi toute sa chance au développement urbain », a indiqué à Midi Libre le ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche. Pour ce qui est du doublement de l’A9 par ajout d’une rocade urbaine, les travaux devraient être achevés fin 2017, tout comme le contournement ferroviaire. 

 

Source : http://www.midilibre.fr/2013/03/14/lgv-un-ministre-prudent,659789.php

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires