Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 10:23

jose-bove.jpg

 

Par Nouvelles du Front (son site)  mercredi 10 avril 2013 -


Je profite du déplacement de José Bové dans l'Ariège pour dénoncer l'imposture qu'il représente, et qui vise à porter la propagande européenne.


(Lien : http://www.ladepeche.fr/article/2013/04/05/1599156-jose-bove-veut-rapprocher-l-europe-de-l-ariege.html)

Avant de m’avancer plus dans le sujet je voudrais rappeler à mes lecteurs le parcours de José Bové que beaucoup considère comme un « Astérix moderne »,ou encore un « paysan pure souche ».


Contrairement aux idées reçues, José Bové, n’est pas issu du milieu rural, son père est chercheur et sa mère est professeur de science. Il parle Anglais couramment, suite à l’installation de ses parents en Californie alors qu’il était encore enfant (de 3 à 6 ans). 


Il s’installe à l’âge de 23 ans dans le Larzac, et c'est à cette occasion qu’il tient pour la première fois une fourche !!!

J’en veux pour preuve l’article paru en 2002 par Serge Halimi dans le monde diplomatique. 
(Lien : http://www.monde-diplomatique.fr/2002/11/HALIMI/17040)

Ces précisions étant faites, revenons-en à notre déplacement en Ariège, mais qu’a-t-il dit ? "Qu’il fallait recentrer la PAC (politique agricole commune) sur les petites exploitations, qu’il fallait également démultiplier les aratoires locaux pour limiter les risques sanitaires et enfin favoriser la transition écologique."


Bref comment être contre ?

Allons faire un tour, sur son blog, voici ce qu’il dit sur le vote de la PAC : « Le Parlement européen vient de voter 4 propositions législatives visant à réformer la politique agricole commune de l’UE. Les Verts au PE regrettent profondément les résultats de ce vote crucial. Selon eux, le Parlement européen vient d’enterrer la réforme de la PAC. »


(Lien : http://jose-bove.eu/le-parlement-europeen-enterre-la-reforme-de-la-pac/)

Et pourtant lors de son déplacement il fait encore miroiter aux agriculteurs qu’une nouvelle réforme de la PAC est possible, malgré le fait que des pays comme le Danemark, la Suède, le Royaume-Uni, l’Allemagne, les Pays Bas ont tous milité pour un baisse de la PAC

(Lien : http://www.lejdd.fr/International/UE/Actualite/Budget-europeen-une-baisse-historique-et-des-compromis-590560)

J’ajoute que Monsieur Bové ne précise pas que si un pays comme la France décide d’aider ses agriculteurs plus que l’Europe ne lui autorise, alors cette dernière condamne notre pays, voir même les agriculteurs qui ont bénéficié des aides de l'Etat Français.

(Lien : http://www.europe1.fr/Economie/L-UE-reclame-300-millions-aux-producteurs-francais-1192029/)

De la même manière, Monsieur Bové, ne précise pas que les fonds provenant de la PAC ne viennent pas de l'Union Européenne mais bien de France qui verse 21 milliard par an et qui en récupère 16 dont la PAC.
(Lien : http://www.20minutes.fr/economie/1047502-budget-ue-europe-coute-france)

Alors à quel jeu joue Monsieur Bové, quand il fait la promotion d’une institution qui n’a jamais protégé les petits exploitants, et qui pire, condamne les Etats qui voudraient faire plus pour leur agriculture au nom du toujours sacro-saint libre marché, et de la non entrave à la concurrence. 


D'une institution qui sans cesse détruit nos normes sanitaires pour mieux s'ouvrir au futur marché transatlantique en refusant d’interdire la viande clonée, en autorisant les OGM dans les produits BIO...etc.


Monsieur Bové et Monsieur Cohn Bendit ont très souvent un discours assez simpliste avec lequel on est assez d'accord, car la communication d'Europe Ecologie les Verts et une communication de "constat", mais très rarement de cause, et c'est tout là que réside l'escroquerie intellectuelle.



Surveillons quelques votes de Monsieur Bové l'écologiste de gauche.


Et là première surprise :

On voit qu’il a voté POUR la surveillance budgétaire des Etats ! (Pour un anti-libéral on a vu mieux)

(Lien : http://www.votewatch.eu/en/economic-and-budgetary-surveillance-of-member-states-with-serious-difficulties-with-respect-to-their.html)

Et pourtant il avait avec ses petits camarades (Pascal Canfin et Daniel Cohn-Bendit) écrit un tribune où ils disaient : « […] Pourtant, l’austérité prônée par le couple Merkozy est un échec partout en Europe. En Grèce, le PIB du pays a diminué de plus de 10% depuis 2008, le chômage explose, et comme les recettes fiscales diminuent avec la récession,la dette publique continue d’augmenter [..] Nous avons été parmi les premiers, au Parlement européen, à proposer un plan B pour la Grèce : une annulation rapide et massive de la dette publique […]"

 (Lien : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/270212/pour-l-europe-ni-merkozy-ni-melenchon)

Ils parlaient même d’annulation de la dette, rendez-vous compte !  Et pourtant ils ont voté pour la surveillance des budgets nationaux en échange d’aide aux Etats en difficulté, n’est-ce pas légèrement contradictoire ?


A TROP JOUER SUR TOUT LES TABLEAUX ON PERD FORCEMENT UN JOUR OU L'AUTRE.

 

Je dirais que le salaire de député européen de Monsieur Bové, couplé au soutien de son groupe politique européen doivent surement avoir eu raison de ses convictions politiques profondes. Lui qui je le rappel avait appelé à voter NON au référendum sur la constitution. (Il n’était alors pas député européen…)


 Brouille avec des associations écologistes.

Monsieur José Bové qui a tout de même une image écologique à défendre a donc logiquement voter pour un texte visant à protéger les animaux et notamment la faune sauvage.

(Lien du vote : http://www.votewatch.eu/en/strategy-for-the-protection-and-welfare-of-animals-motion-for-a-resolution-vote-resolution-as-a-whol.html)


On peut lui rendre hommage, sauf que en juillet 2012 il appelait à tuer les loups qui ont été réintroduits en France, assez paradoxale venant de quelqu’un qui le même mois vote un texte qui porte la phrase : « [...] considérant qu'un niveau élevé de bien-être animal, qui fait partie du développement durable, est important pour protéger la santé animale et garantir la productivité, même si cela entraîne des coûts d'exploitation supplémentaires […] »


(Lien du texte européen : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A7-2012-0216+0+DOC+XML+V0//FR)

 
Étonnante considération de la bio diversité !!

D'ailleurs l'association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) a déposé jeudi une plainte au tribunal de Mende pour "incitation à la destruction d'une espèce protégée"

(Lien de la vidéo ou José Bové appelle à tuer le loup : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Eba4d6tkH5E)


Pour résumé :

- Nous avons là, un homme présenté comme un véritable paysan qui est issu d’une famille bourgeoise, et qui a tenu sa première fourche à 23 ans.

- Nous avons là, un homme qui se présente comme le défenseur d’une agriculture raisonnée, mais qui se fait la promotion d’une institution qui n’a cessé de détruire les petites exploitations et de saper les normes notamment dans l'agriculture biologique.

- Nous avons là, un homme qui se revendique de gauche et qui vote OUI au projet de contrôle du budget des Etats par la Commission et qui donne son accord à un monstre anti-démocratique qu’est le Mécanisme Européen de Stabilité. (MES)

- Nous avons là, un député qui vote un texte sur la bio diversité, mais qui en même temps appelle à tuer le loup qui est une espèce protégée...

 

Je pense qu'à la vue de ces éléments on peut qualifier Monsieur Bové d'escroquerie intellectuelle !

 

 


Source : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/jose-bove-ou-l-escroquerie-133955

 

Partager cet article

Repost0

commentaires