Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 13:12

 

 

450px-Foret_de_la_Robertsau-Peupliers.jpg

 

Par Sophie Chapelle (7 mai 2013)


Les citoyens français vont-ils donner le coup d’arrêt au seul OGM dont la culture en plein champ est autorisée en France ? Via un site Internet, le gouvernement vient d’ouvrir une consultation publique concernant une demande de prolongation d’un essai de peupliers OGM. Cette consultation durera trois semaines.


Cette consultation fait suite à la demande de l’Institut national pour la recherche agronomique (Inra) d’étendre pour cinq ans une autorisation donnée en 2007 afin d’évaluer les capacités de production d’agrocarburant à partir de ces peupliers OGM. Cet essai, qui porte sur plus de 1 000 arbres et a démarré en 1995, se déroule à Saint-Cyr en Val dans le Loiret.


Saisi par le ministère de l’Agriculture, le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) a rendu un double avis le 15 avril. Pour son comité scientifique, l’expérimentation « ne présente pas de risques identifiables pour la santé humaine ou animale ou pour l’environnement ». En revanche, la majorité des membres du Comité économique, éthique et social (CEES) ont estimé que la recherche « ne devrait pas être reconduite ». Le CEES craint notamment que la production de bioéthanol à partir de peupliers n’entre « en concurrence avec des surfaces agricoles et des cultures alimentaires ».


Les Amis de la Terre, la Confédération paysanne, la Fédération nationale agriculture biologique, Greenpeace et l’Union nationale des apiculteurs français (Unaf), membres du CEES, appellent « les citoyens à renforcer cette position » contre l’extension de l’expérimentation. Ces organisations rappellent que cet essai « a été conduit au départ pour faire du papier » et non pour « produire de l’éthanol ». « Les sommes engagées dans la recherche publique aujourd’hui ne peuvent se détourner à ce point-là de l’intérêt public qui est d’assurer l’autonomie et la souveraineté alimentaire des populations ». Les citoyens français peuvent se prononcer sur l’intérêt ou non de cet essai OGM en plein champ jusqu’au 27 mai prochain.


 

Source : http://www.bastamag.net/article3071.html


 

Consultation du public sur une demande d’autorisation pour la prolongation d’un essai en plein champ de peupliers génétiquement modifiés


 

http://www.ogm.gouv.fr/spip.php?article59

 

Partager cet article
Repost0

commentaires