Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 09:51

 

siteon0-3b56a

 

 

 

Les assises du ferroviaire, c’est parti (sans nous). Des articles fleurissent dans la presse. Ne seraient ils que la préparation du bon peuple à la conclusion qui nous sera présentée comme inéluctable, la seule, l’unique possible : LA PRIVATISATION.


Il faut en finir avec le gaspillage, l’incompétence de la SNCF. Privatisons vous dis je, privatisons, c’est la solution à tous nos maux.


Surtout ne posons pas les bonnes questions : Pourquoi partout où il y a eu privatisation, la qualité c’est globalement dégradée, la sécurité a baissé, les subventions ont augmenté ? Dans certains pays comme la Nouvelle Zélande, ou la Grande Bretagne, il a fallu nationaliser à nouveau toute ou partie de la structure, et réinjecter beaucoup d’argent.


Comme souvent, les solutions dogmatiques, sont simplistes, et masquent la complexité de la problématique. Elles ne résolvent rien, ou aggravent le problème. Pour que le ferroviaire fonctionne, il manque avant tout des politiques dignes de ce nom, de l’argent, une vision globale et à moyen et long terme.


Chose curieuse, les régions font leurs assises à elles aussi à Nantes en même temps. Arriveront-elles à la même conclusion ?


Il est remarquable que les associations de lutte contre les LGV ne soient invitées ni à l’une ni à l’autre. Peut être a-t-on pensé qu’elles n’avaient rien à apporter d’intéressant, à moins que leur grande connaissance des dossiers fasse tâche.


 

Source : http://www.accril.fr/spip/spip.php?article118

 

 

Assises-01.jpg

Assises-02.jpg

 

Partager cet article
Repost0

commentaires