Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 12:15





Béatrice MOLLE

Antonio Palomar est médecin et éducateur sanitaire dans un centre d'information pour l'autogestion de la santé à Bilbo.

Il vient de publier aux Editions Gatuzain Les secrets d'Hygie. Hygie était la déesse grecque de la santé, représentant l'art de vivre sainement et les connaissances nécessaires à des fins de guérisons. Car c'est le message essentiel de ce guide qui se veut avant tout pédagogique et porteur de l'idée de prévention :

«Nous possédons en nous, la faculté de guérison et de prévention de nombreuses pathologies. Il ne s'agit pas d'être obsédé par le culte du corps, comme de la même manière, la position extrémiste de ne respecter aucune mesure préventive n'a pas de sens. Dans ce livre, je dresse un dictionnaire des facteurs de risques tels que l'alcool, le tabac, l'hypertension artérielle, l'obésité, l'absence d'exercice physique et l'importance de l'alimentation.

Simplement en supprimant un de ces facteurs de risques, ou du moins quelques-uns, et en changeant certaines habitudes, on peut éviter de nombreuses maladies, et le recours à la pharmacopée. Car dans 90 % des maladies aiguës, le corps peut les traiter par lui-même. Dans beaucoup de cas, le corps produit une crise destinée à défendre et à nettoyer les tissus. Cette crise est un essai de réparation, il ne faut pas l'étouffer. Il faut donner au corps, du moins les premiers jours, la possibilité de se défendre» explique Antonio Palomar qui parle dans ce cas précis d'infections bénignes et de recours abusifs aux antibiotiques :

«Je ne suis pas contre les médicaments conventionnels, simplement contre les abus, qui existent aussi dans les médecines alternatives. Car dans ce secteur, il y a une mode et un vrai commerce pour créer de fausses nécessités. Et n'oublions pas que la médecine est très efficace pour établir des diagnostics, ainsi que dans le champ de la chirurgie. Par ailleurs, aujourd'hui nous avons la chance de disposer de beaucoup d'informations concernant la santé et la manière de s'alimenter. C'est un avantage par rapport aux siècles passés» insiste Antonio Palomar qui plaide pour une médecine écologique.

Au final, l'ouvrage, au contraire de nombreux essais du même genre, ne génère pas d'angoisse. Celle typique, qui vous étreint, et vous fait penser, une fois la lecture achevée, que l'on possède toutes les maladies amplement décrites. C'est au contraire, un type d'ouvrage, qui donne simplement envie d'essayer de changer quelques habitudes, et cela afin de vivre mieux. Un livre en aucun cas moralisateur, qui insuffle l'envie de se prendre en charge et de se responsabiliser au niveau de sa santé. En vente dans toutes les librairies. Site : www.gatuzain.com

 

 

http://www.lejpb.com/paperezkoa/20090724/148737/fr/Un-guide-sante-pas-comme-les-autres-aux-editions-Gatuzain

 


Partager cet article

Repost0

commentaires