Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 16:54

Communiqué du CADE (Collectif des associations de défense de l’environnement) et des associations opposées à la ligne nouvelle LGV.


 

 

Le 31 mai 2009

 

Après l’intervention de Mme Alliot-Marie (MAM) dans le dossier de la LGV et après une entrevue avec Bussereau, ministre des Transports, et le président de RFF (Réseau Ferré de France), il a été décidé de reporter les décisions prises ce printemps. Il a été décidé que RFF donnerait la priorité aux voies existantes du Nord de Bayonne (vraisemblablement du côté de Labenne Bénesse dans les Landes) à la Bidassoa jusqu'à saturation de celles-ci, puis à saturation de ces dernières, les solutions alternatives (ligne enterrée et ligne de fret bien plus vers l'intérieur seraient étudiées)

 

Nous nous réjouissons que la LGV ne traverse plus le Pays Basque et nous continuerons de soutenir nos amis landais, girondins, du Pays Basque Sud et d'ailleurs qui luttent comme nous. Nous pensons que l'effondrement du fret remet fondamentalement en cause une ligne dédiée aux marchandises et a pesé lourd dans la balance. Nous pensons que la saturation des voies existantes sera très éloignée. Le projet prévoyait 21 millions de tonnes/an de marchandises en 2020, lors du débat public on n'était plus qu'à 13 millions à Hendaye en 2020 avec un graphique qui indiquait plus de 7 millions de tonnes/an en 2008 alors que nous venons de passer sous les 2 millions pour 2008 et que 2009 s'annonce plus sévère encore.

 

Nous ne croyons pas à la solution totalement enterrée et nous ne souhaitons pas qu'on renvoie la nouvelle ligne de fret sur d'autres zones pyrénéennes (ce qui était mauvais pour nous l'est tout autant pour les autres). Nous continuerons de dire qu'il faut réduire les transports, relocaliser et utiliser les trains longs, plus lourds remplaçant par là même plusieurs trains de marchandises. Et nous continuons de dire que ces trains longs (adoptés par le Grenelle de l'Environnement) doivent être constitués à Hendaye-Irun.

 

C’est la mobilisation massive des habitants et des associations qui a permis d’obtenir ce premier résultat. Cependant, nous savons par expérience que quand on chasse le danger par la porte de devant, il entre souvent par la porte de derrière. Aussi, nous maintenons nos trois référendums contre la LGV à Lahonce, St Pierre d'Irube et Villefranque. Nous appelons les populations à enfoncer le clou puis... fêter cette victoire le Samedi 13 juin à l'issue de nos Assises sur les transports à Ustaritz.

Partager cet article

Repost0

commentaires