Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 07:18

 

 

 

Collectif-nantes1-antilinky5G <reseau_nat_anti_linky@lists.riseup.net>

Mer 13/05/2020 19:52

Action en justice contre la 5G en Grande-Bretagne

5G - Des nouvelles de Grande-Bretagne

Michael Mansfield QC (Conseiller de la Reine - plus haute distinction honorifique d’avocat-conseil en grande-Bretagne) dirige notre équipe juridique qui défie le gouvernement britannique pour le fait de ne pas tenir compte des risques sanitaires et des préoccupations du public liés à la 5G.

Michael Mansfield, l'un des avocats les plus réputés de notre époque, a dirigé des équipes juridiques dans des affaires très médiatisées de liberté civile et d'erreurs judiciaires. Il a représenté les familles de Grenfell Tower, Lockerbie, le massacre de Ballymurphy et Stephen Lawrence.

Il a récemment été décrit comme "le roi du travail des droits de l'homme" par The Legal 500 et comme un leader dans le domaine des libertés civiles et des droits de l'homme.

5G - Des nouvelles de Grande-Bretagne

Pourquoi les gens sont-ils concernés ?

Au Royaume-Uni, les gens sont de plus en plus alarmés lorsqu'ils apprennent les graves conséquences du déploiement de la 5G : pour leur propre santé, l'environnement et toute la vie biologique.

Personne ne veut d'un mât d’antennes émettant des niveaux élevés de radiations en dehors de sa maison, de l'école de son enfant ou de son lieu de travail. Les "avantages" revendiqués par l'industrie des télécommunications ont un prix très élevé.

Les radiations 5G seront envoyées par des antennes avancées, en réseaux phasés, qui transmettent des micro-ondes en faisceaux étroits, une technologie développée à l'origine à des fins militaires. Cela augmentera massivement l'exposition aux rayonnements de ces faisceaux. Ces faisceaux seront presque partout.

L'industrie des télécommunications sans fil a l'intention d'équiper presque tous les lampadaires ou poteaux électriques du pays avec de petites antennes cellulaires sans fil qui émettent des rayonnements dangereux à proximité ou à l'intérieur de nos maisons, écoles, lieux de travail et partout, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ainsi que d'intensifier la 4G dans toute la campagne.

 

Pourquoi une affaire judiciaire ?

Notre affaire juridique est dirigée par Michael Mansfield QC, renommé pour sa défense des droits de l'homme, soutenu par une équipe juridique solide et engagée.

Rien d'autre qu'une contestation juridique ne forcera un gouvernement à prendre acte ; c'est la seule façon de s'assurer que le gouvernement s'engage dans cette affaire.

Nous intentons cette affaire parce que nous n'avons pas confiance en Public Health England. PHE (équivalent britannique de l’ANSES française) qui a rejeté de multiples avertissements du gouvernement et de scientifiques indépendants, y compris de nombreux comités scientifiques pour la santé et les preuves de milliers d'articles scientifiques examinés par des pairs. Au lieu de cela, il accepte des opinions dépassées provenant d'agences peu fiables et non responsables.

Depuis 2000, lorsque le rapport Stewart a recommandé au gouvernement d'appliquer le principe de précaution aux rayonnements électromagnétiques, le gouvernement a manqué à son devoir de protection de la santé.

Nos préoccupations portent notamment sur l'imposition de radiations à la population sans son consentement et sur la grave question de la vie privée, de la surveillance et du contrôle social.

 

Aucun test de sécurité pour le 5G

La 5G entraînera une exposition sans précédent à un type particulier de rayonnements progressifs à des fréquences qui n'ont jamais été utilisées auparavant dans des applications grand public.

Bien que les recherches sur la nouvelle modulation et l'utilisation de fréquences plus élevées soient rares, certaines publications suggèrent des effets nocifs pour la santé humaine et animale.

L'industrie n'a pas produit une seule étude pour montrer que la 5G est sûre ni entrepris d'évaluation des risques d'effets sur l'homme, la faune et l'environnement pour cette technologie de formation de faisceau de type laser.

La 5G augmentera le rayonnement des micro-ondes et des ondes millimétriques dans notre environnement et elle utilisera de nouvelles fréquences dont la sécurité n'a pas été évaluée.

Les experts avertissent que les effets de l'exposition combinée avec les radiations existantes des GSM, 3G, WiFi, 4G causeront de sérieux dommages à la santé. Il existe déjà un ensemble substantiel de preuves démontrant que les expositions aux radiofréquences existantes sont nocives pour la santé.

Étant donné que les effets de la 5G sur toute la vie biologique n'ont pas été testés et qu'il n'y a pas eu d'études de sécurité sur les effets à court ou à long terme sur la santé, personne ne peut dire que la 5G est sûre.

L'assurance de la sécurité est actuellement basée sur le point de vue, depuis longtemps obsolète, que les radiofréquences (RF) ne peuvent être nocives qu'au-delà des niveaux d'exposition thermique, d'échauffement des tissus. Ce concept a été invalidé par des centaines d'articles scientifiques publiés et examinés par des pairs.

Les assureurs tels que la Lloyds of London et Swiss Re ont évalué le risque ; Swiss Re le classe comme un futur "risque à fort impact".

Dans leurs informations aux actionnaires, les sociétés de télécommunications mettent en garde contre la perte potentielle de la valeur des actions en raison de futurs litiges liés aux risques sanitaires.

 

Conséquence de la mise en œuvre de la 5G

L'inaction aura pour conséquence de causer des dommages irréparables à toute la vie, en particulier aux enfants à naître, aux enfants, aux personnes âgées, à toute personne souffrant de problèmes de santé sous-jacents et aux personnes ayant des implants métalliques.

Il y aura une différence fondamentale dans nos vies ; nous perdrons notre vie privée à mesure que la surveillance et le contrôle social par l'industrie et les gouvernements deviendront omniprésents, le suivi et la surveillance conduisant à la modification des comportements.

Nous pourrions nous demander si nous souhaitons que nos vies deviennent la propriété d'une société quelconque pour le contrôle et le profit. Devons-nous obéir aux intérêts des autres, avec des choix réduits et des décisions déterminées par un algorithme ?  Ou valorisons-nous notre droit à l'autodétermination sans contrainte et sans préjudice ?

 

Des preuves solides

De nombreuses publications scientifiques récentes ont montré que le rayonnement électromagnétique affecte les organismes vivants à des niveaux bien inférieurs à la plupart des directives internationales et nationales.

Les effets comprennent un risque accru de cancer, un stress cellulaire, une augmentation des radicaux libres nocifs, des dommages génétiques, des changements structurels et fonctionnels du système reproductif, des déficits d'apprentissage et de mémoire, des troubles neurologiques et des impacts négatifs sur le bien-être général des humains.

Les dommages vont bien au-delà de l’espèce humaine, car il y a de plus en plus de preuves d'effets nocifs sur les plantes et les animaux.

Le déploiement à cette échelle de rayonnements micro-ondes pulsés relève de l’imprudence.

 

Texte original : https://actionagainst5g.org/

 

Partager cet article

Repost0

commentaires