Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2019 4 13 /06 /juin /2019 13:29

 

 

vendredi 7 juin 2019Volti17 commentairesModifier l'article

Alors que, ce jeudi 6 juin, la secrétaire d’Etat à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon, a présenté la liste des 27 projets d’extension du réseau des réserves naturelles nationales (RNN) d’ici 2022, un appel à signature pour protéger nos forêts est lancé. On sait que ce gouvernement vampire, qui ne voit que le profit, surfe sur la fibre écolo, sans pour autant que les actes suivent les promesses.

Déforestation: NON au décret DANGEREUX du gouvernement !..

Il est question dans ce nouveau projet, de donner aux seuls préfets, la décision de gérer les forêts françaises. Sachant que pour beaucoup, les rentrées d’argent sont la priorité et les lobbies puissants et généreux, nous risquons de voir se multiplier les zones marchandes, les parkings immenses et la destruction de nos arbres, pour beaucoup centenaires et de croissance lente. On nous dit qu’on va replanter? Ce seront des pins Douglas à croissance rapide, plantés en rangs d’oignons et coupés quelques années après pour le bois. Voyez la fragilité de la forêt landaise.. La destruction de notre patrimoine est acté, tout sera vendu, bradé, sans que nous n’ayons notre avis à donner.

Il y a des associations comme l’ASPAS dont on parle peu, mais qui agit pour la protection des espaces forestiers et sauvages, en achetant des réserves naturelles afin de laisser place à la vie sauvage.

C’est appel n’est pas anodin quand on sait que la « grande braderie » à commencée, que les barrages vont être vendus, des portions de routes nationales vont être payantes, qu’avec la dérégulation EDF n’est plus qu’une entreprise, qui est obligée d’offrir des services inutiles et chers pour se maintenir, que des projets éoliens destructeurs, ont été autorisés en novembre dernier, au grand dam des citoyens, sans oublier que le « Jupitérien » technocrate, rêve de « smart city » avec le tout connecté, que 35 millions de compteurs TRÈS CONTESTÉS, vont être installés, contre la volonté de beaucoup de citoyens, on passera délicatement sur les moyens contestables et menaçants, employé par Énédis pour arriver à ses fins. Un beau pactole en perspective pour ce greffon d’EDF, sous la houlette du sinistre et cynique, locataire de l’Élysée.

Aussi, la 5G, le nucléaire avec ses « incidents » récurrents, la facture de l’EPR de quelques 9 milliards, que nous allons devoir payer car, Areva a présumé de ses compétences et le retard fait monter la facture. Ils font les pires conneries et c’est le peuple qui paie.

 

Alors ! On les sauve nos forêts où on laisse les chacals les détruire ? (Pour peu que les pétitions soient lues et prises en compte) Partagez ! Volti

******

Guillaume Chopin Association Santé Naturelle

Déforestation: NON au décret DANGEREUX du gouvernement !..

DEFORESTATION en FRANCE : le gouvernement prépare un décret favorable aux lobbys du béton !!!

Signez la pétition pour sauver nos forêts et nos arbres centenaires !

Pétition adressée à Monsieur Eric de Rugy, Ministre de l’Environnement  

Monsieur le Ministre, En octobre 2018, vous avez déclaré la mobilisation générale contre la déforestation, avec une enveloppe annuelle de 60 millions d’euros consacrés à « des actions de gestion durable, de lutte contre la déforestation et de restauration des écosystèmes forestiers dégradés ». Mais aujourd’hui…vous allez faire l’inverse ! La presse a révélé que votre gouvernement prépare un décret pour accélérer les décisions de déforestation, y compris quand il s’agira d’accorder des autorisations de travaux importants dans les sites classés !! Alors que les opérations de déforestation nécessitent aujourd’hui la prise en compte de nombreuses expertises, demain, le préfet pourra décider SEUL !!!  

« Dans le cadre de la simplification des procédures d’autorisation, le gouvernement souhaite se passer de l’avis de l’Office National des Forêts pour certaines opérations de défrichement… »1  

Cette « simplification » va avoir un effet évident : multiplier les assauts des bétonneurs contre la forêt française !  

Ce double discours est incompréhensible !  

Il est d’autant plus grave que vous connaissez la situation extrêmement fragile de la forêt française.  

Depuis des années, on fait croire à l’opinion publique que raser une forêt n’est pas grave si l’on replante après.  

Mais on oublie de préciser ce qu’on replante vraiment !  

Partout c’est la même espèce d’arbre à croissance rapide (le sapin de Douglas), en ligne, tous les trois mètres ; on les coupe de plus en plus tôt, et quand on replante, on utilise pesticides et engrais pour les faire pousser plus vite !!!  

Dans le même temps, on se débarrasse des autres espèces d’arbres, des feuillus notamment, parce qu’ils poussent moins vite.  

La forêt diversifiée d’hier est en train de disparaître, laissant sa place à une forêt standardisée, où les oiseaux disparaissent et les sols s’appauvrissent2.  

La « malforestation » est à l’œuvre.  

Les plantations sont devenues « des usines à bois  » lourdement mécanisées, exploitées avec des machines monstrueuses et des méthodes intensives calquées sur le « modèle agricole productiviste », dont on connaît les résultats désastreux.  

Il est donc URGENT d’arrêter ce terrible mouvement !!  

Mais votre décret ne va faire que précipiter la catastrophe.  

Ce n’est PAS de déforestation accélérée dont la forêt française a besoin.  

Au contraire.  

Elle a besoin de temps, de respect, de suivre le rythme de la nature, et non celui des engrais et des pesticides.  

C’est aux industriels de s’adapter à la forêt, et NON l’inverse.  

C’est pourquoi je vous demande, Monsieur le Ministre, de renoncer à votre décret, qui va accélérer à la fois la déforestation et la malforestation en France.  

Je compte sur vous,

Guillaume Chopin Association Santé Naturelle 

 

 

SIGNER LA PÉTITION

Voir :

https://www.consoglobe.com/forets-publiques-decret-deboisement-onf-cg
https://reporterre.net/IMG/pdf/decret-sites-classes.pdf
https://www.europe1.fr/societe/malforestation-et-surexploitation-du-bois-sommes-nous-en-train-de-tuer-nos-forets-3755522
https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/disparition-des-grands-singes-parlementaires-et-gouvernement-face-a-l-urgence

 

Regardez bien cette carte, publiée par l’ONG indépendante Gobal Forest Watch :

 

Déforestation: NON au décret DANGEREUX du gouvernement !..

Cette carte a été réalisée avec des technologies de pointe : imagerie par satellite, calcul à distance et données ouvertes.

Elle est le fruit du travail d’organismes officiels comme FAO, Google, Greenpeace et même la Nasa.

L’objectif est que tous les citoyens puissent voir la déforestation en temps réel, à l’échelle mondiale !

Et les résultats français sont particulièrement inquiétants :

De l’an 2000 à 2017, la France a perdu 992 kilo/hectares d’arbres, soit un million d’hectares !! (**exactement 992000**)

 

 

Source : https://lesmoutonsenrages.fr/2019/06/07/deforestation-non-au-decret-dangereux-du-gouvernement/#more-121565

Partager cet article

Repost0

commentaires