Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2019 4 21 /03 /mars /2019 09:42

 

 

Publié le 6 mars 2019 par werdna01

Biocontact magazine mensuel gratuit en magasins bio- mars 2019 –

Aluminium vaccinal et experts sous influence : la justice donne raison à l’association E3M

En février  2017, l’association E3M portait plainte contre le Dr Robert Cohen pour non-déclaration de ses liens d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique lors de ses interventions dans les médias. Le 29  novembre 2018, la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins a enfin rendu son jugement et a prononcé une sanction d’avertissement à l’encontre du Dr Robert Cohen.

Pour l’association E3M, la transparence et l’indépendance vis-à-vis de tout lobby doivent être la règle dans les débats de santé publique. Or le Dr Robert Cohen, pédiatre et coordinateur du réseau Infovac, intervient régulièrement dans les médias au sujet de la vaccination.

Début 2017, à l’occasion des débats autour de l’extension de l’obligation vaccinale, il a tenu des propos contestés par l’association E3M, notamment sur la question de l’aluminium vaccinal. De plus, il n’a pas déclaré ses liens d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique, alors que la loi l’y oblige (articles L. 411313 et R 4113-110 du Code de santé publique). Pour ces raisons, l’association E3M a déposé plainte auprès de l’Ordre des médecins en février 2017.

Le Dr Cohen reconnaît avoir des liens d’intérêts importants avec certains fabricants de vaccins. Par contre, il conteste devoir les rendre publics lorsqu’il intervient dans les médias. Pour Didier Lambert, président de l’association E3M, «  les liens entretenus par tout leader d’opinion avec l’industrie pharmaceutique sont de nature à altérer son indépendance et à influer sur son jugement ».

Les sommes en jeu sont conséquentes : entre 2012 et 2018, le Dr Cohen a reçu 57 730 euros à titre personnel (sans compter les 60 contrats sans montants déclarés) et 748 520 euros pour l’association ACTIV, qu’il a créée et dont il est le directeur scientifique (sans compter les 14 contrats sans montants déclarés).

Après avoir pris connaissance des arguments développés par les parties, la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins d’Ile-de-France a donc sanctionné le Dr Robert Cohen par un avertissement. Elle reconnaît ses liens d’intérêts « patents » avec les fabricants de vaccins Pfizer, GSK, Sanofi Pasteur MSD et Novartis.

 

« Les experts, à défaut d’être rigoureux sur le plan scientifique, doivent au moins respecter la loi et annoncer leurs liens d’intérêts avec l’industrie. Cette décision de justice est une victoire pour tous les défenseurs de la démocratie », estime Didier Lambert. L’association E3M, qui ne s’oppose pas au principe de la vaccination, mène des actions depuis 2001 pour faire reconnaître la dangerosité de l’aluminium utilisé comme adjuvant vaccinal. L’association se mobilise en parallèle pour que soient remis sur le marché des vaccins sans aluminium, comme cela était le cas jusqu’en 2008. Elle demande aussi la création d’un corps d’experts indépendants de l’industrie pharmaceutique, afin que les avancées scientifiques et les débats publics ne soient pas profondément faussés par cette collusion d’intérêts.

 

Documentaire en ligne : L’aluminium, les vaccins et les 2 lapins…, réalisé par Marie-Ange Poyet et coproduit par l’association E3M et Entre2Prises (durée 1 h 30). 
E3M (Association d’Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages)1, Le Barrail 33410 Monprimblanc Tél. : 06.15.82.03.47 Site : http://www.asso-e3m.fr

Lire aussi : Romain Gherardi : “Les adjuvants aluminiques sont toxiques“ (La Vie nov. 2016)

Voir ci-dessous : L’aluminium, les vaccins et les 2 lapins… La bande-annonce

Partager cet article

Repost0

commentaires