Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2018 4 15 /02 /février /2018 07:28

 

 

 

11 février 2018

Ascain: NON à l'urbanisation à outrance!!

ASCAIN CADRE DE VIE-AZKAINE BIZI INGURAMENA                 le, 7 février 2018

188 Chemin  d’Etxezaharreta

64 310 ASCAIN

ascaincadredevie@gmail.com

 

                             

 

 

 

Monsieur le Préfet  des Pyrénées Atlantiques

 

 

Nous tenons à vous informer d’un  projet  de lotissement de 250-300 logements à  Ascain, sur un terrain de plus de 4 hectares, situé en Site Inscrit du Labourd, sur les terrains des fermes Ithurbidea et Ansorloa, au sud de la départementale 4 et de la Rue Oletako Bidea.

 

 

Bien qu’une demande de certificat d’urbanisme ait été demandée par le Groupe PICHET sur les terrains d’Ithurbidea,  l’achat de ces terrains serait en cours de négociation avec l’EPFL à la demande du Maire d’ASCAIN. Ces terrains classés antérieurement UDp (p comme paysage) devenus UD suite à la première modification du PLU du 17 décembre 2014 bénéficient  d’une augmentation de la constructibilité grâce à l’augmentation de la hauteur de construction permettant le passage de R+1 à R+2 et ce malgré une diminution de l’emprise au sol de 40 à 30 %.

 

Sur ces terrains existe une servitude de protection des Sites Monuments Naturels : Ensemble dit du Labourd  site inscrit le 30/12/1977. L’objectif général des Sites Inscrits est la conservation de milieux et de paysages dans leurs qualités actuelles. L’inscription joue un rôle d’alerte auprès des pouvoirs publics.

 

 

« Les grands traits de ce paysage en Site Inscrit du Labourd sont,

- la qualité du patrimoine bâti ou du petit patrimoine (ponts, murs, bordes, lavoir, fermes…)

-des paysages agricoles, majoritairement ouverts, offrant panoramas et perspectives (plaine, collines, ou zones pastorales)

 

Au sud de la plaine d’ASCAIN le relief dominant de la RHUNE forme l’arrière-plan du village.

 

Les perspectives lointaines sur le grand paysage sont nombreuses, de même que les points de vue sur le bourg, ou depuis celui-ci.

 

Les espaces situés dans la plaine et les premières pentes de montagne constituent des espaces de transition importants, interface de perception très en vue notamment dans le premier plan sur le massif de la Rhune. L’habitat s’est diffusé depuis le bourg en structures plus ou moins importantes et denses.

L’analyse paysagère montre l’importance des espaces libres dans la découverte du site, ces espaces offrant des panoramas emblématiques majeurs vers le site classé notamment.

 

Le parcours en limite du site classé montre des séquences paysagères successives, avec des espaces à physionomie naturelle, agricole ou urbaine  La qualité de ces espaces très en vue, le maintien de leur fonction paysagère (perspective, écrin paysager, filtre…) devra être recherché.

Les propositions d’accompagnements consistent à préserver les perspectives majeures (les panoramas emblématiques), les limites entre urbain et agricole, la qualité végétale des espaces urbains. »

 

Le PLU d’Ascain approuvé par décision du Conseil Municipal de février 2014 prenait en compte les recommandations  de Madame Anne MANGIN-PAYEN, Architecte des Bâtiments de France adressées par courrier en date du 8 juin 2007, pour les terrains en Site Inscrit du Labourd avec leurs classements en zone UDp (p comme paysage et urbanisme modéré) La nouvelle équipe municipale élue en avril 2014 a voté la décision de modifier le PLU 3 mois plus tard, et approuvé cette 1ère modification le 17 décembre 2014. Les zones UDp deviennent UD  permettant  l’augmentation de la constructibilité de ces zones et une revalorisation foncière.

 

Tous les grands projets immobiliers actuels sont réalisés sur cette zone en Site Inscrit du Labourd, Lotissement   Iturria, Lotissement Alzirun, futur lotissement Ansorloa.

 

Lorsque l’on voit le lotissement Iturria et  ce qu’il reste de son Parc Boisé, on peut s’inquiéter pour  les arbres restants qui probablement ne résisteront pas aux tronçonneuses après le passage de la prochaine tempête

Lorsque l’on voit le lotissement Alzirun  et  l’importance du bâti, on ne peut que constater  la disparition  de l’espace de transition entre urbanisation et les premières pentes de montagne.

 

Lorsque l’on s’interroge sur le Projet Ansorloa sur plus de 4 hectares, terrains comprenant des alignements d’arbres signalés et  identifiés ,une ferme du 19èmesiècle, une ferme du 16ème siècle  inscrite au cadastre napoléonien, et  terrains riverains d’une  exploitation agricole dont les bâtiments  sont à 2 mètres  de la limite des terrains Ansorloa et du projet de Lotissement, on ne peut que se poser des questions.

 

Que restera-t-il  des perspectives jusqu’alors protégées sur le Site Classé de la Rhune depuis la départementale 4 ?

 

Que restera-t-il des efforts des municipalités précédentes pour conserver ces paysages, ces panoramas, ce patrimoine architectural ? Le grignotage progressif des espaces verts et la  1ère modification du PLU auront d’un coup, d’un trait réduit à néant les efforts des générations précédentes.

 

Que  restera-t-il  du Site Inscrit du Labourd lorsque tous ces terrains au Sud de la départementale 4 et de la rue Oletako Bidea seront  entièrement batis, comme le permet actuellement la 1ère modification du PLU. Comment les eaux de ruissellement sur ces terres imperméabilisées et argileuses pourront-elles être absorbées, elles ne pourront qu’aggraver  les risques déjà existants  d’inondation des terrains en aval du projet ?

 

 

Pour tout projet de travaux de nature à modifier l’état ou l’intégralité du site, le propriétaire doit informer à l’avance le Préfet, l’Architecte des Bâtiments  de France devant émettre un avis sur les projets de construction et sur les projets de démolition.

 

 

Nous avons l’honneur Monsieur le Préfet de vous demander de vous saisir de ce dossier, de comprendre  nos inquiétudes quant à l’évolution de ce Site. Ce territoire ne bénéficie plus de la servitude de Protection des Sites Monuments Naturels  de la part de la nouvelle municipalité, ne bénéficie plus d’aucun traitement  particulier quant à sa préservation.

 

 

  Monsieur le Préfet, nous attendons beaucoup de vos décisions et arbitrages.

 

 

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre très haute considération

 

 

 

                                                            Monsieur OZCARIZ  Dominique

                                                                   Président Association

                                                           Ascain Cadre de Vie-Azkaine Bizi  Inguramena

 

Partager cet article

Repost0