Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 12:04

 

 

17 décembre 2017

Su Aski, Communiqué du 16 décembre 2017

Communiqué

Le Collectif «Su aski -Halte aux feux » qui dénonce les incendies volontaires dans la montagne basque dénommés écobuages et qui propose des alternatives, maintient son rôle d’observation et d’intervention auprès des pouvoirs publics et des élus en même temps que les actions de sensibilisation de la population.

 

Sous l'égide du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, le Collectif a organisé le 20 septembre 2017 à Saint-Etienne-de-Baigorry dans le cadre de la Journée nationale de la qualité de l'air plusieurs animations ainsi qu'une conférence débat. Les sous-préfètes Bayonne et Oloron-Sainte-Marie ont présenté leurs excuses et exprimé leurs regrets de ne pouvoir y être présentes.

 

L’impact de ces incendies volontaires sur la biodiversité, l’érosion des sols,la pollution atmosphérique avec ses conséquences sur la santé des populations et les coûts induits, ainsi que les drames comme à Esterençuby en 2000 (5 randonneurs morts) et d’autres accidents qui ont suivi ne peuvent plus être ignorés par ceux qui y ont recours.

 

La pratique pernicieuse et inégalitaire des subventions de la PAC (l’argent du contribuable) qui pousse à recourir aux feux doit cesser. L’argent public doit aller aux alternatives comme, entre autres, le broyage mis en œuvre par de plus en plus d’éleveurs qui ont besoin de cette aide financière pour maintenir leur activité agropastorale.

 

A l’heure de la COP 23 sur le changement climatique et des cris d’alarme des scientifiques du monde entier quant à l’augmentation du CO2 à laquelle participent les fumées de ces feux, le Collectif dénonce les évidentes contradictions entre les discours des pouvoirs publics et les autorisations accordées aux feux de montagne, sources de subventions. Par souci de la santé publique, il maintient sa demande de mise en place d’une concertation permanente sur ces alternatives à l’écobuage au niveau de la CAPB ainsi que l’extension aux158 communes du Plan de Protection de l’Atmosphère (dit PPA) de Bayonne.

 

S’il devait s’avérer que des autorisations soient données, le Collectif demeure en veille permanente et fait appel aux citoyens pour qu’ils l’informent de toute pratique d’écobuage dans leur environnement avec photos datées à envoyer à cette adresse : suaski@laposte.net d’intervenir opportunément vers les décideurs.

 

 

St Etienne de Baïgorry / Bayonne le 16 décembre 2017 

 

http://suaski.org/index.html

Su Aski, Communiqué du 16 décembre 2017

2017 ko 16 aren jakinarazpena 

 

Jokabide berriak eskaini nahiz «Su aski» kolektiboa altxatzen da eta salatzen ditu nahitara euskal mendietan piztu suteak. Jendartea ohartarazi nahi luke, kolektiboak, atxikiz gainbegirale eta eskuhartze ardura podere publikoen aldean. 2017Ko irailaren 20an, Baigorrin «Aire kalitate onekoa » ospatzen zen egunean, Ekologi eta Elkartasun Ministeritzaren oniritziarekin ekitaldi asko eta debate-mintzaldia apailatu zituen. Baiona et Oloroneko suprefet-andereak damutu ziren etorriezinaz. Suemaileek egin dute ezjakinatena egin nahitara piztu su hauen kalteen ondorioez biodibertsitateari, lurzoroaren higatzeaz, eguratsaren kutsatzeaz, ekar ditzaketen ondorio txarrekin, jendartearen osasunari, diru xahutzeak eta 2000ko Ezterenzubiko lazgarrikeria (5 ibiltari suak hilak) eta geroztikako istripuak egin dituzte suemaileek ukatu eta ahantzi.

 

Behar dira gelditu PACeko suemaiterako subvenzioen banaketa galkor eta ezberdinak gehio ta gehiago abelzainek sua uzten baitute sasi-ebakuntza-xehazteari lotuz alhatokientzat, mendi-abeltzainzaren alde behar liteke aurreztu PACeko dirutza.

 

COP23ren aldia den hontan, aldaera klimatikoa dela eta, mundu osoko zizntzilariek dei egiten dutenean kutsaduraren aurka ; suek ere dakartzaken CO2 emendatzen kalteaz ohartzean, kolektiboak salatzen ditu podere publikoen kontraerranak : eleona alde batetik eta bestetik suemaileen ematen zizkien zilegitasunen artean. Osasun publikoaz arduratuta, eskatzen du abia-dadin behin betiko adostea, sua utzita, alternatiben alde Laborantza Ganbararen ardurapean , baita ere 158 herrietara heda dadin Baiona-aldeko eguratsaren plana.

 

Baimenak emanak badira, kolektiboa etengabe zain dago eta dei egiten du herritarrei, tokian-tokiko, argazki datatuak igortzeko helbide huntara : suaski@laposte.net erabaki-hartzaileenganatzeko behar diren neuriak har ditzaten.

 

Baigorri/ Baiona 2017ko abendorean 16 an.

 

 

http://suaski.org/index.html

 

Partager cet article

Repost0

commentaires