Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2017 4 07 /12 /décembre /2017 09:54

 

 

 

7 décembre 2017

Linky : CALA  décline l’invitation de l’Assemblée Nationale

COMMUNIQUE

 

CALA décline l’invitation de l’assemblée nationale

 

Le 22 novembre dernier, CALA, le collectif anti-linky angloy, était invité par l’Assemblée nationale (AN) à des tables rondes traitant du Linky. Après s’être rapproché de la personne en charge du dossier, nous avons obtenu quelques éléments supplémentaires :

 

La Commission des affaires économiques de l’AN va organiser le 14 décembre 3 tables rondes : la première aura pour thème le modèle économique, la deuxième la protection des données et la troisième portera sur le volet sanitaire. Seulement 4 collectifs sur les centaines existants en France ont été contactés. Ils ne participeront qu’à la partie consacrée à la santé. Une seule personne représentative du mouvement Stop Linky y sera invitée à participer à cette table ronde.

Nous considérons l’initiative des parlementaires réductrice, sans rigueur et peu crédible.

 

Pour ces raisons et celles que vous retrouverez ci-dessous (dans la réponse que nous avons adressée à Mathilde Bouchardon en charge du dossier à l’AN), CALA décline l’invitation de l’Assemblée Nationale.

 

 

De: cala64600@laposte.net
À: "Mathilde Bouchardon" <mbouchardon@assemblee-nationale.fr>
Cc: "StopLinky" <stoplinky-chateaulinporzay@orange.fr>, "stoplinky parisgrandouest" <stoplinky.parisgrandouest@gmail.com>, "stoplinky pdc59" <stoplinky.pdc59@gmail.com>
Envoyé: Mardi 5 Décembre 2017 09:29:45
Objet: Re: tables rondes Assemblée nationale

 

Madame,

Comme nous vous l’avons communiqué lors de notre conversation téléphonique du 28 novembre dernier, nous avons informé le plus grand nombre de collectifs opposés au linky sur l’initiative de l’Assemblée Nationale.

 

A la quasi-unanimité, les collectifs informés se sont prononcés contre une participation à cette table ronde.

 

Les principales raisons évoquées sont le manque de sérieux et de rigueur dont cette initiative fait preuve : seulement 4 collectifs (ou plutôt adresses mails dont l’une ne fonctionne pas !) ont été sélectionnés sur les centaines de collectifs répartis sur tout le territoire national.

 

La limitation du nombre d’intervenants est aussi l’un des points vivement critiqué. Une seule personne pour représenter le nombre croissant d’opposants au linky et autres compteurs communicants nous paraît loin d’être représentatif et démocratique ! Cela entame un peu plus la crédibilité de cette initiative.Réduire l’intervention des opposants au linky au seul volet sanitaire, qui ne représente que l’un des éléments contribuant à cette opposition, est aussi l’une des raisons de ce refus. Ce volet devrait à notre sens impliquer des experts aguerris et indépendants tels que le Professeur Dominique Belpomme ou Pierre Le Ruz.

 

Enfin, l’aspect tardif de ces tables rondes ainsi que l’ouverture d’un débat inattendu, qui aurait dû être organisé depuis plusieurs années, renforcent cette position.

Pour toutes ces raisons, CALA déclinera l’invitation de l’Assemblée Nationale et refuse de se prêter à cette parodie de démocratie participative.

 

Par ailleurs, Gildas L’haridon du collectif Stop Linky de Châteaulin-Porzay que nous avons eu au téléphone le 30 novembre dernier, nous a spécifié que leur collectif répondra par l’affirmative à votre invitation. Il nous a également indiqué que leur porte-parole détachée à cette table ronde sera Gaëlle Vigouroux, conseillère régionale, inscrite en 2015 sur la liste « Pour la Bretagne » de Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, ex-Président de la région Bretagne. Comment ne pas penser que cette personne, dont nous ne remettons pas en question la bonne foi, ne se retrouvera pas dans une situation de conflits d’intérêts ?

Dans la situation actuelle, iI paraît clair que s’il participe à cette table ronde, le collectif Stop Linky de Châteaulin-Porzay ne pourra en aucun cas prétendre représenter le mouvement Stop Linky au niveau national.

 

Tous les éléments évoqués ci-dessus décrédibilisent l’initiative de la Commission des affaires économiques.

Plutôt que l’organisation de ces tables rondes, nous demandons à tous les parlementaires de constituer une commission d’enquête indépendante afin de mettre au clair les conditions dans lesquelles ont été décidées le déploiement des linky et autres compteurs communicants.

 

Sincères salutations.

 

CALA /Collectif anti-linky Anglet

 

 

De: "Mathilde Bouchardon" <mbouchardon@assemblee-nationale.fr>
À: "StopLinky" <stoplinky-chateaulinporzay@orange.fr>
Cc: "stoplinky parisgrandouest" <stoplinky.parisgrandouest@gmail.com>, Cala64600@laposte.net, "stoplinky pdc59" <stoplinky.pdc59@gmail.com>
Envoyé: Vendredi 1 Décembre 2017 15:01:45
Objet: RE: tables rondes Assemblée nationale

 

Bonjour, 

 Je reviens vers vous concernant le nombre d’intervenants aux tables rondes. Il ne sera pas possible d’auditionner une 2e personne (électro-hyper sensible) car le nombre d’intervenants par table ronde est fortement limité. 

 Merci pour votre compréhension. Pouvez-vous me transmettre la date et le lieu de naissance de la personne du collectif Stop ! Linky qui sera auditionnée ? 

 Merci, 

Cordialement, 

 

Mathilde Bouchardon

Administratrice - 01 40 63 25 15

Commission des affaires économiques – Assemblée nationale

 

De : Mathilde Bouchardon 
Envoyé : mardi 28 novembre 2017 09:14
À : 'StopLinky'
Cc : stoplinky.parisgrandouest@gmail.comCala64600@laposte.netstoplinky.pdc59@gmail.com
Objet : RE: tables rondes Assemblée nationale

 

Bonjour, 

 Je reviendrai vers vous dès que possible concernant la participation de la 2e personne (électro-hyper sensible) à la table ronde, je n’ai pas encore de réponse des parlementaires à ce sujet. 

Pour ce qui est du remboursement, il peut vous être remboursé un billet de train en 2e classe (ou 1e classe si c'est moins cher), ainsi qu’une nuit d’hôtel (maximum 122 euros la nuit). 

 Cordialement, 

 

Mathilde Bouchardon

Administratrice - 01 40 63 25 15

Commission des affaires économiques – Assemblée nationale

 

De : StopLinky [mailto:stoplinky-chateaulinporzay@orange.fr
Envoyé : jeudi 23 novembre 2017 16:33
À : Mathilde Bouchardon
Cc : stoplinky.parisgrandouest@gmail.comCala64600@laposte.netstoplinky.pdc59@gmail.com
Objet : RE: tables rondes Assemblée nationale

 

Bonjour Madame,

 Suite à notre conversation téléphonique, je vous confirme que nous répondons favorablement à votre invitation de participer à la table ronde sur les effets sanitaires des compteurs communicants prévue le 14 décembre prochain à l’Assemblée Nationale.

Je vous rappelle notre souhait de pouvoir être accompagné d’une deuxième personne, électro-hyper sensible, pour qu’elle puisse témoigner des nombreuses difficultés engendrées par cette affection.

Par ailleurs, étant donné l’éloignement du Finistère, nous aurons l’obligation d’être à Paris dès la veille. Je vous remercie donc de nous préciser le maximum remboursé des frais occasionnés par ce déplacement.

Je vous communiquerais ultérieurement l’identité de la ou les personne.s  de notre collectif à cette table ronde.

 Bien cordialement.

 

Pour le collectif Stop-Linky Châteaulin-Porzay

Gildas L’HARIDON

06 75 72 93 66

stoplinky-chateaulinporzay@orange.fr

 


De : Mathilde Bouchardon [mailto:mbouchardon@assemblee-nationale.fr
Envoyé : mercredi 22 novembre 2017 10:09
À : stoplinky.parisgrandouest@gmail.comstoplinky-chateaulinporzay@orange.frCala64600@laposte.netstoplinky.pdc59@gmail.com
Objet : tables rondes Assemblée nationale

 

Bonjour,

 Je vous contacte au sujet de tables rondes sur les compteurs intelligents Linky et Gazpar organisées à l’Assemblée nationale, conjointement par la commission des affaires économiques et par l’Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), le 14 décembre 2017 au matin. Une des tables rondes vise à faire état des différents travaux réalisés ces dernières années sur les effets sanitaires des compteurs intelligents. Elle cherche également à comprendre la persistance d’un fort mouvement d’opposition à Linky au nom de la santé du citoyen. Les parlementaires souhaiteraient la présence d’un représentant du collectif Stop ! Linky  à cette table ronde, si vous en êtes d’accord. Y participeraient également Enedis, l’Anses ainsi qu’un sociologue. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire. Bien cordialement,

 

Mathilde Bouchardon

Administratrice - 01 40 63 25 15

Commission des affaires économiques – Assemblée nationale

 

 

Partager cet article

Repost0