Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 10:11

 

 

 

Le 21 Novembre 2017

Qu’elle est la  nature des travaux d’envergure sur le Site classé et Natura 2000 Larrun/Xoldokogana ?!

Communique du CADE

 

Ce jour, 21/11/17, alertés par des habitants d’Ascain, des membres du CADE se sont rendus avec d’autres membres d’associations ainsi que des élus, sur le chemin de « la carrière » menant vers « les trois fontaines » situé au cœur du massif de la Rhune classé Zone Spéciale de Conservation.

 

Des travaux qualifiés de « restauration de la piste » y sont engagés par la municipalité.

 

A notre grande surprise, la « piste de randonneurs » était devenue une véritable route pouvant accueillir voitures et camions. Par endroits, 2 camions peuvent aisément se croiser ! Nous avons poursuivi notre chemin vers l’amont pour constater la présence d’engins de chantier très conséquents, en tout état de cause, disproportionnés pour entreprendre une simple « restauration de piste »

 

En effet, l’ancienne piste a été complètement défoncée. D'énormes blocs pesant plusieurs centaines de kilos ont été déterrés, pour modifier complètement l’infrastructure existante (d'autres laissés en bordure de ravins). Aux dires de l’élu en charge des travaux de la ville d Ascain rencontré à notre descente, ces travaux ne seraient pas conformes à ceux réellement commandés.

 

Force est de constater que la « piste » est en train de se transformer en véritable infrastructure routière, le tout sans autorisation des services compétents de l’Etat, le secteur étant en zone protégée Natura 2000 et ZSC.

 

En qualifiant de « restauration » les travaux entrepris, la municipalité s’est exonérée de la constitution de dossiers de demande d’autorisation et a même perdu la maîtrise des travaux. Alors que la municipalité s’est engagée dans la démarche Natura 2000 avec ses voisines (Urrugne, Sare) à protéger cet environnement si fragile, une telle modification dans l'assise du sol, l'envergure, soit de fait de la nature des travaux n'est pas admissible.

 

C’est pourquoi une cinquantaine de randonneurs se sont rassemblés cet après-midi pour dénoncer ce chantier et demander que tout soit fait, en toute transparence (de nombreux élus d’Ascain n’étaient pas au courant) et dans le strict respect des règles (ZSC) que nous nous sommes tous imposées.

 

Interpellé, le Maire d’Ascain ne voit dans ces travaux qu’une amélioration de l’accessibilité de la montagne pour les randonneurs  et pour les véhicules incendie!!! mais a fait stopper les travaux

 

Jeudi rendez-vous a été pris avec une représentante de la DDTM1, affaire à suivre…

 

 

1 Direction Départementale des Territoires et de la Mer

 

Qu’elle est la  nature des travaux d’envergure sur le Site classé et Natura 2000 Larrun/Xoldokogana ?!
Qu’elle est la  nature des travaux d’envergure sur le Site classé et Natura 2000 Larrun/Xoldokogana ?!
Qu’elle est la  nature des travaux d’envergure sur le Site classé et Natura 2000 Larrun/Xoldokogana ?!

Larrun Patrimoine Commun et                                                                        Baiona/Bayonne le 20/11/17

CADE Montagne

MVC du Polo Beyris

64100 BAYONNE                                                                                         

Courriel : cade.montagne@laposte.net

tel : 06 61 81 45 44

 

Objet : Dossier en URGENCE Travaux de piste

sur la RHUNE à ASCAIN en  Site Classé/et Natura 2000   

                                                                                                                             Madame SEGUIN Sous -Préfet à Bayonne

Monsieur le Directeur DDTM  Délégation Bayonne P/Basque  

          

 

Madame le Sous-Préfet,

Monsieur le Directeur Départemental DDTM,

Nous découvrons, depuis hier 19/11/17, avec une certaine inquiétude des travaux "de restauration de piste" ce au départ de la carrière d'Ascain, vers le lieu dit du Poirier sauvage (negu xola erreka) dans le bas et l'axe des III fontaines sur le massif de la RHUNE. (voir photos en PJ)

 

De même que nombre de publics et d'habitants d'Ascain privés  (en tous cas manquant) d'informations, nous vous demandons de nous apporter des précisions sur la nature de ces travaux de reprofilage, qui sont quelque peu surprenants de par leur envergure.

 

On constate en effet une démolition du sol très importante en profondeur dont celle de roches premières, dont  des dalles immenses qui seraient semble-t-il concassées pour être remises sur même site (?), de même l'extension en largeur semble excessive, et l'absence de drainages évidente...

 

Pourriez-vous nous indiquer la nature précise des travaux envisagés, (objectifs, technicités et résultats recherchés, longueur/distance, résistance à l'érosion, l'impact paysager...) de même vérifier si ces travaux ont les autorisations nécessaires et spécifiques au Site classé et Natura 2000 Larrun/Xoldokogana.

 

Dans la négative ou dans le cas de non respect de technicités spécifiques et nécessaires aux travaux, nous vous demandons vu l'accélération et l'avancée des travaux, de stopper d'urgence le chantier.

 

Vous comprendrez l'insistance de notre requête et vous remercions pour vos démarches.

 

Dans l'attente de ces informations, nous vous prions d'agréer Madame le S/Préfet, Monsieur le Directeur  DDTM, l'expression de nos meilleurs sentiments.

 

                                                                                                                       

Pour Larrun Patrimoine Commun

et le CADE Montagne

Rafaël Valdivielso

Qu’elle est la  nature des travaux d’envergure sur le Site classé et Natura 2000 Larrun/Xoldokogana ?!

Larrun Ez Hunki stoppe le chantier

Après avoir rassemblé 400 personnes au sommet de la Rhune dimanche dernier, le collectif avait appelé à manifester ce mardi contre le projet de restauration de la piste qui mène des carrières d'Ascain aux Trois-Fontaines. Selon les écologistes, le fait de casser des pierres mère et d'aplanir le chemin entraînera un écoulement trop important en temps de pluie.

Mediabask|21/11/2017 16:30|0 commentaires Mis à jour à: 22:43

Ils étaient une dizaine de manifestants à bloquer la piste afin d'empêcher les engins de casser la pierre. ©Bob EDME

Ils étaient une dizaine de manifestants à bloquer la piste afin d'empêcher les engins de casser la pierre. ©Bob EDME

Cet après-midi, une dizaine de personnes s'est assise sur le chemin qui mène des carrières d’Ascain aux Trois-Fontaines. Empêchant les trois engins dépêchés sur place de soulever, broyer et aplatir la pierre. Fin d'après-midi, la gendarmerie, qui s’est rendue sur le lieu du rassemblement, a indiqué aux manifestants que les travaux étaient arrêtés pour la journée. Ordre du maire d'Ascain, Jean-Louis Fournier, qui avait été informé par les services de la préfecture d'un "incident" sur le site des travaux.

Deux jours après avoir rassemblé 400 personnes au sommet de la Rhune, le collectif Larrun Ez Hunki avait organisé une nouvelle mobilisation ce mardi. Il avait donné rendez-vous à 14 heures, au parking des Carrières d’Ascain. Le collectif conteste le projet de restauration de la piste qui mène au sommet de la montagne. Il n'avait pas pris conscience de l’amplitude des travaux avant ce dimanche alors qu’il manifestait contre le projet La Rhune 2020.

Le maire Jean-Louis Fournier a reçu les manifestants en fin d'après-midi en mairie. Il leur a expliqué qu'il s'agissait de travaux d'entretien de la piste, chose qui n'avait pas été faite depuis quelques années. "Elle devenait pratiquement impraticable, en tous les cas, pour des services d’urgence : pompiers, police… Ce n’est pas dans le but de faire passer des engins, c’est hors de question", a-t-il déclaré au site d'information Kazeta. Il affirme que dans le cas de travaux d'entretien, aucune autorisation de l'Etat n'est nécessaire.

En début de semaine, le militant de Larrun Ez Hunki Philippe Lacarra a exprimé son inquiétude par mail à l’adjointe déléguée aux associations de la mairie d’Ascain, Bénédicte Luberriaga. Le chemin actuel était bien comme il était car il avait "une bonne assise en pierre". C’est une "fondation, que l’eau ne peut pas emporter" qui est en train d’être réduite "à l’état de sable".

Lettre à la sous-préfète

Dans un courrier adressé au maire d’Ascain Jean-Louis Fournier, le 19 novembre, ces inquiétudes avaient été exprimées en ces termes : "Pour réaliser ce travail, des pans entiers de roche mère ancrés profondément et assurant la stabilité du chemin ont été fissurés au brise roche et extraits à la pelle mécanique." La crainte tient à ce qu’en "l’absence de fossés et de revers d’eau", tous les éléments dits fins soient "emportés par le ruissellement".

Ce lundi 20 novembre, une lettre a également été adressée à la sous-préfète des Pyrénées-Atlantiques, Catherine Seguin, ainsi qu'à au directeur de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM). Dans celle-ci, l’association Larrun Patrimoine et le Cade Montagne demandent "d’apporter des précisions sur la nature de ces travaux", de vérifier s’ils ont "les autorisations nécessaires" et, si ce n’est pas le cas, de "stopper d’urgence le chantier".

 

 

Source : http://mediabask.naiz.eus/fr/info_mbsk/20171121/a-la-rhune-des-travaux-a-risques

 

Partager cet article

Repost0